Accéder au contenu principal

Ligue des champions : surclassé par la Juve, Monaco condamné à l'exploit à Turin

Face à la Juventus Turin, l'AS Monaco n'a rien pu faire.
Face à la Juventus Turin, l'AS Monaco n'a rien pu faire. Franck Fife, AFP

Sèchement battu à Louis-II par une Juventus Turin impressionnante de maîtrise (0-2), l'AS Monaco est au pied du mur. Il devra réaliser un authentique exploit dans une semaine à Turin s'il veut rejoindre la finale de la Ligue des champions.

PUBLICITÉ

On savait cette Juventus Turin insubmersible ou presque, elle l'a encore prouvé. En déplacement sur la pelouse de l'AS Monaco pour le compte des demi-finales aller de la Ligue des champions, les Bianconeri ont parfaitement manœuvré leur hôte, décrochant un succès probant (0-2) avant le match retour à Turin, dans une semaine. Une énorme déception pour l'AS Monaco, qui voulait effacer le souvenir de 2015 et de l'élimination en quarts de finale par une Juventus déjà très difficile à jouer à l'époque.

Face à une problématique similaire, incarnée à merveille par l'inoxydable Gianluigi Buffon dans les cages turinoises, les jeunes pousses de l'ASM n'ont pas réussi à trouver la faille. Et ils sont subi la loi de l'Argentin Gonzalo Higuain, qui a matérialisé par deux fois l'instinct de tueur d'une Juve, qui a vraiment toutes les cartes en mains pour aller au bout de cette C1 2016-17.

Après un début de match globalement à l'avantage des visiteurs, ce sont pourtant les Monégasques, par l'inévitable Mbappé, qui ont allumé les premières mèches. L'international français s'est retrouvé en position d'ouvrir le score à deux reprises, mais sans succès. Peu avant le quart d'heure de jeu, il a tenté de tromper Buffon de la tête, mais le portier a capté le cuir sans souci (13e).

Contre fatal

Et, dans la foulée, le buteur de l'ASM a fait se lever Louis-II en coupant au premier poteau un bon centre de Dirar venu de la droite. Mais sa reprise a trouvé la main ferme de l'inévitable légende bianconera, qui fêtait sa 100e cape en C1 (16e). Derrière, Falcao (19e) et Glik (20e) ont également testé les réflexes de Buffon, de la tête, mais leurs tentatives ont été détournées sans souci par le gardien de 39 ans.

Puis, la Juve a fait ce qu'elle sait faire le mieux : confiner puis éteindre l'incendie avant même qu'il ne se déclare réellement. Sur une contre-attaque éclair initiée par Dybala, Higuain a alerté Dani Alves sur le coté gauche. Après une course d'une vingtaine de mètres, le Brésilien a retrouvé son buteur dans la surface d'une superbe talonnade. Un service au cordeau qui a permis à l'Argentin d'ouvrir le score d'une frappe limpide, sous la clameur d'un kop italien plein à craquer (0-1, 29e).

Et les supporters bianconeri d'entonner ensuite l'hymne italien sous la domination stérile de Monégasques plein d'entrain mais muselés par l'arrière-garde de la Vieille Dame.

Dani Alves-Higuain, puissance 2

À la reprise, les hommes de Leonardo Jardim ont un temps semblé à même de renverser la tendance. Comme lors du premier acte, l'AS Monaco s'est procuré deux nouvelles munitions. Une fois encore, Buffon s'est interposé devant Falcao (47e), puis face à Bernardo Silva (51e). Mais l'embellie monégasque n'a duré qu'un quart d'heure...

Juste avant l'heure de jeu, la Juventus Turin a de nouveau frappé et anéanti les espoirs des locaux. Sur une nouvelle action en contre, Dani Alves s'est offert une deuxième passe décisive en trouvant Higuain d'un long centre au deuxième poteau. L'Argentin, d'une reprise taclée, a devancé Subasic pour le but du break (0-2, 59e).

Sonné, l'AS Monaco a bien tenté de forcer le verrou, mais face à une Juventus, qui a dépassé ce soir le cap des dix heures de jeu en C1 sans encaisser de but, Mbappé et ses coéquipiers n'ont pas non plus trouvé la faille. Même les entrées de Moutinho, Germain puis Touré n'ont rien changé au destin des Asémistes, battus finalement 2 à 0, et qui seront donc condamnés à l'exploit au match retour à Turin. Et autant dire que si l'ASM veut voir la finale de la Ligue des champions, treize ans après l'épopée de 2004, il faudra que la soirée du mardi 9 mai tienne au minimum du miracle.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.