Découvertes

Un orang-outan albinos maltraité par des villageois a pu être sauvé en Indonésie

BOSF

C'est une spécimen rarissime. Une femelle orang-outan albinos âgée de cinq ans a été sauvée par l'ONG indonésienne Borneo Orangutan Survival Foundation. L'animal était retenu en captivité dans un village sur l'île de Bornéo.

Publicité

Elle a les yeux d'un bleu très clair et la peau intégralement blanche. C'est aussi une survivante de la cruauté des hommes. Une femelle orang-outan albinos, âgée de cinq ans, a été retrouvée dans un village isolé de la province du Kapuas Hulu, sur la partie indonésienne de l'île de Bornéo. 

L'ONG Borneo Orangutan Survival Fondation (BOSF) a annoncé dans un communiqué publié lundi 1er mai l'avoir découverte alors que les villageois l'avaient capturé et emprisonné dans une cage. En collaboration avec les autorités locales, l'ONG a pu libérer cette jeune femelle.

VOIR AUSSI : Tombée enceinte malgré ses contraceptifs, une femelle orang-outan tient un zoo australien en haleine

L'opération de sauvetage a eu lieu samedi 29 avril. En vingt-cinq ans d'expérience, c'est la première fois que l'ONG est confrontée à un orang-outan albinos, un spécimen plus que rarissime. "Les orangs-outans sont rares, les orangs-outans albinos encore plus", résume ainsi à l'AFP Nico Hermanu, porte-parole de BOSF.

L'animal a été retrouvé dans un état de santé dégradé. Déshydraté, souffrant d'une infection causée par des vers, son nez était également taché de sang séché, signe que la femelle orang-outan a résisté avant d'être capturée.

Elle a désormais rejoint le centre de soins de l'ONG où vivent cinq cents autre orangs-outans. Après un suivi médical, elle devrait être relâchée dans son environnement naturel. Les orangs-outans sont classés "en danger critique" dans la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Bientôt en voie d'extinction, leur disparition est due, comme toutes les espèces en danger, à la réduction de leur habitat sur lequel empiètent l'homme et son industrie. Sur l'île de Bornéo, les forêts sont ainsi ravagées au profit de la production d'huile de palme, de caoutchouc et de papier.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

BONUS : Cette école de la forêt sauve les orangs-outans orphelins

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine