Accéder au contenu principal

La défaite de Marine Le Pen à l'élection présidentielle ne l'a pas empêchée de zouker comme jamais

Le pire, c'est qu'elle se débrouille étonnamment bien.
Le pire, c'est qu'elle se débrouille étonnamment bien. Capture d'écran Twitter

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron a remporté l'élection présidentielle française. Loin derrière, Marine Le Pen a encore vu s'échapper ses rêves de présidence. Mais elle a su garder le sourire et, surtout, le sens du rythme. La preuve en vidéos.

PUBLICITÉ

Marine Le Pen est une dure à cuire. Une défaite à l'élection présidentielle ? Et alors ? Ce n'est certainement pas ça qui allait l'empêcher de se déhancher une bonne partie de la soirée aux côtés de ses militants, au Châlet du Las dans le bois de Vincennes.

VOIR AUSSI : Passastion de pouvoir à l'Élysée, nomination du Premier ministre : l'agenda à venir d'Emmanuel Macron

Le 7 mai 2017 au soir, la France (et le monde) ont appris la nouvelle : Emmanuel Macron est le nouveau président de la République française, avec 66,1 % des suffrages exprimés. Marine Le Pen n'ayant obtenu que 33,9 % des voix, elle arrive même seulement 3e de cette élection présidentielle (si on compte l'abstention, les blancs et les nuls).

Mais la candidate et présidente du Front national n'est pas du genre à se laisser abattre. D'ailleurs, son score au 2nd tour est un record : c'est la première fois que son parti récolte 10,6 millions de voix. Il y avait donc de quoi célébrer, et c'est ce que la fille de Jean-Marie Le Pen a fait, rejoignant vers 22 heures ses militants sur la piste de danse.

Outre les tweets des militants et dirigeants du Front national présents dans la salle, de nombreux journalistes ont pu assister aux festivités dansantes... depuis la salle de presse. Une manière pour le parti de Marine Le Pen de signifier aux journalistes et au peuple français que malgré la déception de certains, cette soirée est une victoire. La candidate du FN, qui a réuni plus de 11 millions de suffrages, se voit désormais en cheffe de l'opposition du pays. Un rôle qui devra se confirmer dans les urnes lors des élections législatives.

Entre admiration et choc, les pas de danse de la candidate de l'extrême droite n'ont pas laissé les internautes indifférents.

Et évidemment, certains n'ont pu s'empêcher de détourner les images pour faire danser Marine Le Pen sur des musiques pas du tout "bien de chez nous".

Le pire, c'est que ça rend plutôt bien. Mais quand on sait que la jeune Le Pen écumait les "night-clubs afros" de Paris pour y danser le zouk dans sa jeunesse, plus rien ne peut nous étonner.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.