Accéder au contenu principal

Pourquoi Hollywood est presque plus excité que nous par la victoire d’Emmanuel Macron

Getty Images / Composite Mashable FR

Si les chefs d’État internationaux n’ont pas traîné pour féliciter Emmanuel Macron, les stars américaines leur ont emboîté le pas. Sur Twitter, le Tout-Hollywood semblait presque plus content que nous, Français, par ce résultat de la présidentielle.

Publicité

Bon, il faut dire qu’Emmanuel Macron avait fait de l’œil à la communauté internationale depuis le début en s’exprimant dans un anglais quasi parfait, comme jamais aucun président français ne l’avait fait avant lui. Et puis le soutien de Barack Obama, dans une vidéo partagée jeudi 4 mai, n’a fait qu’agrandir l’aura du candidat d’En marche ! outre-atlantique.

VOIR AUSSI : Macron et la pyramide du Louvre : encore un coup des Illuminati, évidemment

Alors ce dimanche 7 mai, tandis que la France venait de voter à plus de 65% pour Emmanuel Macron, on s’attendait forcément à une déferlante de réactions internationales. Mais peut-être pas à autant d’enthousiasme. Pourtant sur Twitter, acteurs-trices, réalisateurs-trices et artistes américains ont applaudi par dizaines la victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.

Les chanteuses Madonna et Cher, les acteurs Chris Evans, Josh Gad et Elijah Wood, la réalisatrice Ava DuVernay ou encore l'animateur Seth Meyers en font partie :

L'art de la résilience à la française

En fait, quand les États-Unis n’ont pas réussi à résister aux sirènes du populisme en élisant Donald Trump pour les quatre prochaines années, la France elle a tenu bon. Voilà ce qui a tant séduit le Tout-Hollywood : notre résilience. Et les médias US expriment la même chose ce dimanche. Le Washington Post parle de "défaite du populisme", le Wall Street Journal de "coup d’arrêt à la vague nationaliste en Europe" et le New York Times salue notre choix d’un "président jeune et optimiste, qui croit que la France doit rester ouverte, progressiste, tolérante et européenne".

"Les Français ont conservé leur droit de se prétendre intellectuellement supérieurs aux Américains"

Le chroniqueur du New York Andy Borowitz conclut avec humour dans un édito : "C’est embêtant, mais dimanche, les Français ont conservé leur droit de se prétendre intellectuellement supérieurs aux Américains". Au lendemain de cette élection, on a le droit de prendre le temps de savourer notre victoire contre l’extrême droite. Avant de commencer à reprocher des tas de choses à Emmanuel Macron (parce que nous sommes Français après tout).

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.