Accéder au contenu principal

Climat : le président chinois Xi Jinping s'engage à "défendre" l'accord de Paris avec Emmanuel Macron

Xi Jinping a fait part mardi de sa volonté de "défendre" avec la France l'accord de Paris sur le climat.
Xi Jinping a fait part mardi de sa volonté de "défendre" avec la France l'accord de Paris sur le climat. Jason Lee, AFP

Le président chinois Xi Jinping a affirmé, mardi, lors d'une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron, que la Chine, plus gros émetteur de CO2 au monde, s'engageait à "défendre" l'accord de Paris sur le climat.

Publicité

Le président chinois Xi Jinping s'est engagé mardi 9 mai à "défendre" l'accord de Paris sur le climat aux côtés du prochain président français Emmanuel Macron, selon la télévision publique chinoise CCTV.

Les deux hommes se sont par ailleurs mis d'accord, lors de la même conversation téléphonique, pour "se rencontrer le plus tôt possible", selon la même source. Xi Jinping avait déjà félicité lundi Emmanuel Macron pour son élection, assurant que Paris et Pékin partageaient "une responsabilité importante envers la paix et le développement dans le monde".

>> À lire : En Allemagne, la Macron-mania bat son plein

Cet échange intervient alors que les délégations de 196 pays poursuivent mardi à Bonn les discussions sur la mise en œuvre de cet accord signé en décembre 2015 pour lutter contre le réchauffement de la planète.

La Chine et la France "doivent maintenir leur communication et leur coordination sur les questions internationales et régionales (...) ainsi que défendre les acquis de la gouvernance mondiale, dont l'accord de Paris sur le climat", a souligné Xi Jinping, cité par la télévision d'État chinoise.

L’énigme Trump

Cette prise de position tranche avec celle du président américain Donald Trump, qui hésite encore sur la question. Une réunion cruciale prévue mardi à la Maison Blanche a été reportée. Le président américain devait discuter avec ses principaux conseillers économiques de la participation des États-Unis, deuxième plus grand émetteur de dioxyde de carbone (CO2) au monde, derrière la Chine, à cet accord de Paris, dont il songe à se retirer.

Pendant sa campagne électorale, Donald Trump a qualifié le changement climatique de "canular" perpétré par la Chine et a promis d'annuler l'accord de Paris une fois président. Un retrait des Américains de cet accord compromettrait sérieusement les efforts mondiaux pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, responsables d'une modification dangereuse du climat, selon la majorité des experts.

Emmanuel Macron a déjà convenu avec Donald Trump de se rencontrer le 25 mai en marge d'un sommet de l'Otan à Bruxelles.

Avec AFP

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.