Découvertes

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In avait même mené sa campagne sur "Starcraft"

Getty Images/Bloomberg

Ce mardi, les Sud-Coréens ont élu Moon Jae-In comme nouveau président du pays. Et pour se faire élire, il est allé jusqu'à s'inviter dans l'univers du jeu vidéo "Starcraft".

Publicité

La Corée du Sud a choisi son nouveau président : Moon Jae-In, du Parti démocrate, a été élu avec 41,4 % des voix. Et peut-être parmi ces voix, de nombreux millennials.

Car pendant la campagne présidentielle sud-coréenne, force est de constater que le nouveau dirigeant et l'une de ses concurrentes ont tout fait pour séduire les jeunes électeurs en s'emparant d'une de leurs passions : l'e-sport. 

VOIR AUSSI : Après le go, l'intelligence artificielle DeepMind confirme s'attaquer au jeu vidéo "Starcraft"

Pendant que le pays était secoué par la crise provoquée par la destitution de Park Geun-hye, Moon Jae-in et Sim Sang-jung (du Parti de la justice) ont basé une partie de leur communication sur deux jeux vidéo adulés par les Sud-Coréens : "Overwatch" et "Starcraft". Dans un clip de campagne publié le 18 avril, Sim Sang-jung a utilisé les "actions de la partie" issues du jeu de tir "Overwatch" qui englobent les frags, les assistances et l'ensemble des accomplissements possibles.

La vidéo montre donc la candidate en pleine distribution de scuds dans la face de ses opposants politiques, le tout étant agrémenté de visuels inspirés du FPS développé par Blizzard Entertainment. 

Moon Jae-in, de son côté, s'est contenté d'offrir un cadeau aux joueurs de "Starcraft", un jeu de stratégie en temps réel lui aussi créé par Blizzard. Le représentant du Parti démocrate a ainsi conçu une carte de jeu spécialement pour les gamers. Une présentation vidéo de cette map a même été diffusée sur sa chaîne YouTube le 19 avril (mais qui a visiblement été supprimée après son élection).

Avec cette technique de communication, les candidats ont joué sur le goût prononcé des électeurs pour l'e-sport. "Overwatch" et "Starcraft" sont des jeux omniprésents sur la scène vidéoludique du Japon. En s'appropriant l'imagerie de ces titres, Moon Jae-in et Sim Sang-jung ont trouvé une excellente méthode pour glaner l'attention des jeunes. Et pour Moon Jae-in, cette stratégie a payé. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine