Accéder au contenu principal

Etats-Unis: le rôle des médias envisagé différemment à gauche et à droite

2 mn
Publicité

New York (AFP)

La vision du rôle de surveillance des médias vis-à-vis du pouvoir politique n'a jamais été aussi différente entre les sympathisants démocrates et républicains, selon une étude publiée mercredi par l'institut indépendant Pew Research Center.

Quelque 89% des sympathisants démocrates estiment que la vision critique de la presse "empêche les dirigeants politiques de faire des choses qui ne devraient pas l'être", une opinion partagée par seulement 42% des républicains.

L'écart entre les deux camps (47 points selon l'enquête) n'avait jamais dépassé 28 points jusqu'ici. Dans ses études, le Pew Research Center pose cette question depuis 1985.

En 2016, la proportion de républicains considérant que le rôle critique de la presse avait une influence vertueuse sur la conduite des dirigeants politiques était légèrement plus importante (77%) que chez les démocrates (74%).

Entre les deux enquêtes, la fin de la campagne et le scrutin présidentiel ont fait évoluer les rapports de la presse et du pouvoir.

Le président Donald Trump entretient des relations conflictuelles avec les médias, au moins publiquement.

Sur l'ensemble de la population, ils sont 70% à faire un lien entre le travail des médias et le respect des règles par les dirigeants politiques.

La division entre gauche et droite se retrouve aussi dans l'opinion générale que les sondés ont des médias.

La proportion de sympathisants démocrates qui croient en l'information qui leur vient des médias nationaux est en hausse (+7 points à 34%) et sensiblement supérieure (23 points de plus) à celle des républicains partageant cette vision (11% seulement).

Dans les deux cas, le niveau de confiance dans les médias nationaux reste faible.

Concernant la source d'information, le taux de sondés qui utilisent une tablette ou un smartphone est en très nette augmentation, que ce soit chez les sympathisants démocrates (+11 points à 68%) ou républicains (+10 points à 62%).

L'étude a été réalisée en ligne du 13 au 27 mars auprès d'un échantillon de 4.151 personnes, redressé pour être représentatif de la population américaine.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.