Accéder au contenu principal

F1/GP d'Espagne - Lewis Hamilton (Mercedes) en pole position

2 mn
Publicité

Montmeló (Espagne) (AFP)

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), actuel deuxième du Championnat du monde de F1, a décroché samedi à Barcelone au Grand Prix d'Espagne sa troisième pole position depuis le début de la saison.

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), leader au classement des pilotes, s'élancera à ses côtés en première ligne dimanche, devant la Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas et la Ferrari d'un autre Finlandais Kimi Räikkönen.

Hamilton, qui a signé la quatrième pole de Mercedes sur cinq courses en 2017, paraissait soulagé une fois descendu de sa voiture. Le triple champion du monde joue gros lors de la première manche européenne du calendrier après voir fini hors du podium à Sotchi lors du dernier GP.

"Mon premier tour en Q3 était vraiment très bon, le dernier un peu moins, mais je suis très fier de revenir dans cette position", a expliqué le Britannique, qui au nombre des pole positions obtenues en carrière se retrouve désormais un rang derrière Ayrton Senna (64 contre 65).

Vettel, qui devance Hamilton de 13 points au classement, peut s'estimer satisfait de cette deuxième place car il a été contraint d'utiliser son troisième moteur de la saison lors des qualifications à Barcelone.

Les mécaniciens de Ferrari ont en effet découvert une fuite d'eau sur le nouveau bloc propulseur monté samedi matin dans la monoplace du quadruple champion du monde, et, plutôt que prendre le risque de réparer, ont décidé de changer de moteur.

"L'équipe a réalisé un travail fantastique, je ne sais pas comment ils ont fait pour me permettre de participer aux qualifications", a déclaré Vettel.

"J'étais très satisfait de la performance de la voiture aujourd'hui alors que ce n'était pas du tout le cas hier (vendredi), a souligné le natif de Heppenheim.

L'Espagnol Fernando Alonso a décroché une encourageante septième place sur la grille, alors qu'il va participer aux 500 Miles d'Indianapolis dans deux semaines.

"Peut-être que mon entraînement sur l'ovale m'a appris à aller plus vite dans les lignes droites", a plaisanté le double champion du monde.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.