Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Découvertes

Cannes renoue avec sa tradition un peu kitsch de Miss Festival, comme en 1946

© Gamma-Keystone via Getty Images | Diana France, Miss Festival 1956 sur la plage de Cannes, le 6 mai 1956.

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 12/09/2018

Pour son 70e anniversaire du Festival, la ville de Cannes organise une élection de Miss et Mister Festival. Une opération un peu kitsch qui renoue pourtant avec la tradition des premières éditions. La preuve avec ces images d’archives.

Le 18 mai prochain, la ville de Cannes élira une Miss et un Mister Festival 2017. Une initiative lancée par la mairie dans le cadre des festivités du 70e anniversaire du Festival de Cannes. Et si certains avaient ri jaune au moment de l’annonce de cet événement, l’élection de Miss Festival est en fait une tradition historique du Festival de Cannes.

VOIR AUSSI : Un siècle de stars, de tapis rouge et de bikini au Festival de Cannes

À l’automne 1946, alors que la France sort tout juste de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement provisoire du général De Gaulle autorise la tenue du tout premier Festival de Cannes. 68 courts métrages et 45 longs métrages concourent en sélection officielle devant un jury formé par des délégues des 19 pays participants qui assiste aux projections dans le Casino municipal. Mais ce n’est pas tout. Autre autre jury, composé d’Édith Piaf, Michèle Morgan et Jean Cocteau entre autres, se réunit pendant la quinzaine de 1946 pour élire la toute première Miss Festival. Mais ni son nom ni son visage ne sont restés dans l'Histoire.

Une Miss Festival topless chassée de Cannes en 1954

Puis la tradition s’installe. Chaque édition des années 50 ou presque a droit à sa Miss Festival. En 1954 par exemple, c’est l’actrice anglaise Simone Silva qui remporte l’écharpe tant convoitée. Et la Miss fait scandale lors d’une séance photo aux côtés de la star américaine Robert Mitchum au cours de laquelle elle enlève son soutien-gorge et termine seins nus à la surprise (non feinte a priori) de l’acteur de "La Nuit du chasseur". Pour éteindre le barouf, Simone Silva est exclue par l’organisation du Festival et chassée de la Croisette. Et dire qu'aujourd'hui, le scandale de 2017 réside en la présence de Netflix...

D’après nos recherches, l’élection de Miss Festival de Cannes disparaît au courant des années 1960. Avant de renaître donc pour ce 70e anniversaire en 2017.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 12/09/2018