Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Cameroun, la demande de M. Kamto d'annulation du scrutin rejetée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'affaire Khashoggi écorne un peu plus l'image de l'Arabie Saoudite

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Jamal Khashoogi : menaces sur la presse

En savoir plus

POLITIQUE

Perquisitions visant J-L. Mélenchon : Le leader de la france Insoumise en fait-il trop?

En savoir plus

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 19/05/2017

Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée

© Capture d'écran France 24

C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en termes de santé. D’ici 2050, elles pourraient provoquer la mort de dix millions de personnes par an... En Inde, la situation est alarmante : les "superbactéries" s’y multiplient à grande vitesse au point que certains nouveau-nés naissent avec. Reportage de nos correspondants, Mandakini Gahlot et Alban Alvarez.

En Inde, pays où les conditions d'hygiène sont souvent mauvaises, les antibiotiques sont très fréquemment utilisés. Dans les pharmacies, on se les procure sans ordonnance. Que l’on se rende chez le docteur ou dans un hôpital, ils sont systématiquement prescrits. Dans les élevages, les volailles en sont gavées. Tous ces facteurs ont favorisé le développement de résistances aux antibiotiques. Désormais, de plus en plus d’infections que l’on savait soigner sont devenues difficiles à traiter.

Lorsqu’en 2009, un patient suédois ayant voyagé en Inde s’est révélé porteur de la NDM-1 (New-Delhi métallo-beta-lactamase 1), une superbactérie particulièrement tenace, les spécialistes de santé du monde entier ont commencé à se préoccuper du problème. Un problème dont le gouvernement indien, des années durant, a refusé de considérer la gravité, préférant pratiquer la politique de l’autruche, notamment par peur de nuire au tourisme médical, activité florissante dans le pays.

En attendant, la NDM-1 n’a cessé d’évoluer. L’hôpital d’Alighar, à trois heures de route de New Delhi, a ainsi été le théâtre d'un mal mystérieux pendant plusieurs années. De nombreux patients succombaient malgré les traitements qui leur étaient administrés. Des nouveau-nés décédaient en dépit des soins apportés, car ils étaient déjà résistants aux antibiotiques. C’est en analysant les eaux usagées de l’établissement de santé que le Dr Asadullah Khan a découvert la présence d’une nouvelle souche NDM, plus agressive que l’originale.

Course contre la montre planétaire

Le sous-continent indien est devenu un foyer d’où les "superbactéries" se répandent à travers la planète. Aujourd’hui, on ne connaît aucun moyen de stopper leur prolifération. Différents types de NDM ont été recensés à travers le monde : en France et dans d’autres pays d’Europe, aux États-Unis, dans les pays du Golfe, en Afrique…

Fin février, pour la première fois, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a tiré la sonnette d’alarme et publié une liste de douze bactéries ayant développé une résistance aux antibiotiques et nécessitant en urgence de trouver de nouveaux traitements. D’ici quelques années, certaines maladies telles que la salmonellose, la pneumonie, la tuberculose, les infections urinaires ou encore les ulcères gastriques pourraient devenir impossible à soigner.

Dans le sud de l’Inde, à Bangalore, une jeune start-up suscite de nombreux espoirs. Dans ses locaux ultramodernes, l’équipe de Bioworks espère développer une nouvelle génération d’antibiotiques qui viendraient à bout des "superbactéries"... Et gagner cette course contre la montre planétaire.

Par Alban ALVAREZ , Mandakini GHALOT

Les archives

12/10/2018 Reporters

Reporters : Rohingya, l'impossible retour

Près d'un million de Rohingya ont fui les violences de l'armée birmane et survivent aujourd'hui au Bangladesh, dans le plus grand camp de réfugiés au monde. De l'autre côté des...

En savoir plus

05/10/2018 Reporters

Reporters : Rio sous la menace des milices

Le 14 mars 2018, Marielle Franco, conseillère municipale de Rio, était violemment assassinée. Cette militante de 38 ans dénonçait la corruption des puissants et le pouvoir des...

En savoir plus

28/09/2018 Reporters

Sauver les enfants esclaves en Inde, le combat de Kailash Satyarthi

En Inde, un enfant disparaît toutes les 8 minutes. À New Delhi, 6 sur 10 ne sont jamais retrouvés. On les appelle "la génération perdue", mais ils ne se sont pas évaporés....

En savoir plus

21/09/2018 Reporters

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

Alors que l’ONU a affirmé mercredi que la Colombie reste le principal producteur de cocaïne au monde avec des hausses record des plantations de coca, nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

14/09/2018 Reporters

Les visages de la résistance à Boko Haram

Au Nigeria, alors que l'armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours...

En savoir plus