Accéder au contenu principal

Les Trump en Arabie saoudite : Melania et Ivanka au centre des regards

Melania et Donald Trump à leur arrivée en Arabie saoudite, samedi 20 mai 2017, aux côtés du roi Salmane.
Melania et Donald Trump à leur arrivée en Arabie saoudite, samedi 20 mai 2017, aux côtés du roi Salmane. AFP

Alors que Donald Trump doit prononcer, dimanche, en Arabie saoudite, un discours sur l'islam, les regards étaient tournés vers son épouse et sa fille, arrivées non voilées à Riyad. Un choix qu’avait déjà fait Michelle Obama en 2015.

Publicité

Le président américain, Donald Trump, est arrivé samedi 20 mai, en Arabie saoudite, où il doit prononcer un discours attendu sur sa vision "pacifique" de l'islam, dimanche. Mais c'est la présence de sa femme Melania et de sa fille Ivanka qui a suscité de nombreux commentaires. Les deux femmes âgées respectivement de 47 et 35 ans, portaient des vêtements longs et couvrants mais pas de voile.

Ivanka Trump et son mari Jared Kushner à Riyad, le 20 mai 2017.
Ivanka Trump et son mari Jared Kushner à Riyad, le 20 mai 2017. Mandel Ngan, AFP

Michelle Obama, lors d'un voyage en janvier 2015, avait elle aussi opté pour des vêtements longs mais pas de voile. L'ex-première dame avait été applaudie après sa décision de ne pas se couvrir la tête.

Barack et Michelle Obama, le 27 janvier 2015, à leur arrivée à Riyad.
Barack et Michelle Obama, le 27 janvier 2015, à leur arrivée à Riyad. Saul Loeb, AFP

Mais dans un tweet posté le 29 janvier 2015 sur son compte personnel, Donald Trump avait écrit : "De nombreuses personnes disent que c'était merveilleux que Mme Obama refuse de porter un foulard en Arabie, mais (les Saoudiens) ont été insultés. Nous avons déjà assez d'ennemis".

L'Arabie saoudite, grande pétromonarchie du Golfe qui applique strictement la loi islamique, impose une série de restrictions aux femmes. C'est notamment le seul pays au monde à interdire aux femmes de conduire et elles ont besoin de l'accord d'un tuteur comme le père, le mari ou le frère pour faire des études ou des voyages à l'étranger.

Les femmes doivent porter des abbayas, longues robes noires traditionnelles, et se couvrir la tête en public.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.