Accéder au contenu principal

Après des fuites d'eau, la Norvège renforce la protection de "l'Arche de Noé végétale"

 Inauguré en 2008, l'entrepôt fait office de filet de sécurité pour les quelque 1 700 banques de gènes existant dans le monde.
Inauguré en 2008, l'entrepôt fait office de filet de sécurité pour les quelque 1 700 banques de gènes existant dans le monde. Junge, Heiko, NTB Scanpix, AFP

La Norvège a annoncé samedi qu'elle améliorait la protection de sa Réserve mondiale de semences, créée pour protéger les graines d'un quelconque désastre, après que des températures inhabituellement élevées ont conduit à des infiltrations d'eau.

PUBLICITÉ

La Norvège a annoncé, samedi 20 mai, des protections supplémentaires autour de la Réserve mondiale de semences du Svalbard, précieuse "Arche de Noé végétale", celle-ci ayant récemment été endommagée par des fuites d'eau survenues après une augmentation des températures.

>> À lire sur Mashable : On a visité le bunker norvégien qui pourrait sauver la Terre après l'apocalypse

Située sur l'archipel norvégien du Svalbard, dans l'Arctique, enfoui à plus de 120 mètres à l'intérieur d'une montagne, la Réserve préserve des échantillons de graines des principales espèces cultivées. Le but étant de se prémunir contre les risques de disparition provoqués par les catastrophes naturelles, les guerres, le changement climatique...

Inauguré en 2008, l'entrepôt, également surnommé parfois "chambre forte du Jugement dernier", peut accueillir plusieurs millions d'échantillons, qui restent la propriété de ceux qui les y ont déposés. La température de cet entrepôt est de -18°C, optimale pour la conservation des ces graines stockées dans des caisses ou des caissons alignés sur des étagères.

Fuite d'eau

En octobre 2016, toutefois, l'année la plus chaude jamais enregistrée, la fonte du pergélisol a provoqué une fuite d'eau à environ 15 mètres dans l'entrée du tunnel de 100 mètres qui mène à la réserve.

"L'eau qui s'est écoulée à l'intérieur s'est transformée en glace (...) Nous l'avons retirée", a expliqué Hege Njaa Aschim, un porte-parole du gouvernement norvégien. Les gestionnaires de "l'Arche de Noé végétale" construisent actuellement un mur étanche pour ajouter une protection supplémentaire. "Tout ce qui peut être source de chaleur sera également retiré de l'entrepôt", a aussi précisé Hege Njaa Aschim. "Nous prenons ce problème très au sérieux et suivons la situation avec attention", a ajouté la responsable.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.