Découvertes

Un robot qui apprend à danser la valse ouvre la voie à la robotique pédagogique

VCG/VCG via Getty Images

Des chercheurs d'une université japonaise ont développé un robot capable d'enseigner aux humains comment danser la valse. Une innovation impressionnante qui pourrait avoir bien d'autres applications.

Publicité

Vous avez toujours voulu apprendre la valse mais l'idée de coller vos paumes moites à celles d'un inconnu dans l'atmosphère gênante d'un cours d'initiation à la danse de salon vous décourage ? N'ayez crainte, un robot peut maintenant se charger de votre éducation.

VOIR AUSSI : Certains mouvements de danse sont plus sexy que d'autres, c'est la science qui le dit

Une équipe de chercheurs a réussi à développer un robot professeur de danse, ou plus précisément de valse. Publié dans la revue IEEE Robotics and Automation Letters, leur rapport explique comment ils ont donné au robot la capacité d'être pédagogue et comment cette innovation pourrait être exportée vers d'autres domaines, comme la danse et le sport.

S'adapter à la progression de l'élève

Des robots capables de suivre le pas d'un danseur, cela existait déjà. Mais enseigner des pas à un homme est un challenge tout autre. "C'est plus difficile", témoigne Diego Felipe Paez Granados, coauteur de l'étude, dans un entretien avec New Scientist, "car le robot doit aider les étudiants à garder le cap sans leur forcer la main."

Être pédagogue, ça s'apprend. Le robot d'1,80 mètre a donc été équipé d'un capteur de force et de deux télémètres laser (qui permettent de mesurer la distance) avant d'analyser les mouvements de l'étudiant et de les comparer à une base de données de mouvements.

Des retours sur la performance de l'élève s'affichent en direct sur la tête du robot et ce dernier réduit graduellement sa force quand l'étudiant progresse afin de le faire gagner en autonomie.

Les résultats des tests réalisés seront présentés à la Conférence internationale sur la robotique et l'automatisation à la fin du mois de mai 2017. Pour le moment, on sait que sur un petit groupe de personnes n'ayant jamais dansé la valse, 5 personnes sur 6 ont montré des progrès. Néanmoins, avec un groupe légèrement plus expérimenté, 4 personnes sur 6 n'ont pas progressé car le robot n'arrivait pas à s'dapater. Il faudra donc encore du temps pour que ce robot danseur devienne le professeur parfait.

Un usage thérapeutique et sportif

Mais pour les chercheurs, cette réussite n'est qu'un premier pas vers d'autres applications dans l'éducation, la rééducation et le sport. Dans le milieu médical, des robots capables de détecter les mouvements et accompagner une progression pourraient se charger de la rééducation motrice de certains patients.

"Les entraîneurs [humains] ne sont pas ouverts de manière égale à tous les élèves"

Et dans le milieu éducatif, notamment le sport, de tels robots pourraient suivre et aider à la progression de chaque élève, car "il y a certaines compétences et certains sports pour lesquels les entraîneurs ne sont pas ouverts de manière égale à tous les élèves", énonce diplomatiquement le professeur Granados.

La présence de robots enseignants pourraient alors combler une absence ou un vide et s'adapter à chaque rythme de progression des étudiants. "Si on arrive à perfectionner ce système pour qu'il enseigne aussi bien qu'un professionnel, il pourrait y avoir un marché énorme", espère le professeur.

Futurs pros de la salsa et du crawl, c'est peut-être un robot et non un humain qu'il faudra remercier pour vos compétences sportives.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine