Accéder au contenu principal
TENNIS

Roland-Garros 2017 : les Bleus pas gâtés par le tirage au sort

Le tirage au sort de l'édition 2017 de Roland-Garros a eu lieu vendredi 26 mai.
Le tirage au sort de l'édition 2017 de Roland-Garros a eu lieu vendredi 26 mai. Pierre René-Worms, FMM
4 mn

Le tirage au sort de l'édition 2017 de Roland-Garros a accouché de tableaux pas franchement favorables aux Français, qui devront batailler pour atteindre la deuxième semaine. Nadal, lui, pourrait retrouver Djokovic au stade des demies.

Publicité

Le sort en est jeté ! Le tirage au sort des tableaux masculin et féminin de l'édition 2017 de Roland-Garros a eu lieu vendredi 26 mai. Les favoris du tournoi savent désormais quels sont les - probables - obstacles qui devraient se dresser devant eux dans leur quête du titre. Et de ces potentielles affiches, une émerge en particulier : Novak Djokovic, tenant du titre, et Rafael Nadal, en quête d'un dixième trophée, pourraient se croiser lors des demi-finales du tournoi, qui débute dimanche. On retiendra également la possibilité d'un duel entre la Française Kristina Mladenovic et la lauréate 2016 Garbiñe Muguruza dès les huitièmes.

>> À lire aussi : "Roland-Garros 2017 : des Bleus décimés à l’approche de la quinzaine"

Chez les messieurs, l'autre demi-finale théorique opposerait le Britannique Andy Murray, numéro un mondial et finaliste sortant, au Suisse Stan Wawrinka, lauréat de l'édition 2015, selon le tirage au sort effectué par le couple de boxeurs français Estelle Mossely et Tony Yoka, médaillés d'or lors des Jeux de Rio.

Nadal grand favori

Pour la deuxième année consécutive, les spectateurs de la porte d'Auteuil ne verront pas Roger Federer. Après un début d'année fructueux, avec un 18e trophée majeur, lors de l'Open d'Australie, et des succès à Indian Wells et Miami, le "Maître" a décidé de zapper la saison sur terre battue pour se préserver pour Wimbledon (3-16 juillet).

Lors des tournois de préparation sur terre battue, Nadal s'est affirmé comme le grand favori de ces Internationaux de France, qu'il n'a plus gagnés depuis 2014.

Le Majorquin a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo et le tournoi de Barcelone pour la dixième fois, ainsi que le Masters 1000 de Madrid, en surclassant Djokovic lors des demi-finales (6-2, 6-4).

Avant d'éventuelles retrouvailles avec le Serbe, Nadal, qui débutera contre le Français Benoît Paire, pourrait croiser un gros lifteur comme lui, l'Américain Jack Sock dès les huitièmes de finale. Lors des quarts, ce serait peut-être le Canadien Milos Raonic ou l'ex-"Baby Fed" Grigor Dimitrov.

Wawrinka se dresse face aux Bleus

Le parcours de Djokovic, qui s'est offert un coach de luxe, Andre Agassi, pour relancer sa carrière, ne s'annonce pas si simple avant le dernier carré, avec un duel d'entrée contre le "terrien" Marcel Granollers. Le Français Lucas Pouille, demi-finaliste à Monte-Carlo et lauréat à Budapest, ou l'Espagnol Albert Ramos, finaliste en Principauté, se présentent sur sa trajectoire lors des huitièmes de finale. Ensuite, le Serbe pourrait rencontrer l'Autrichien Dominic Thiem ou le Belge David Goffin.

Pour Murray, atteint d'un virus selon des médias britanniques, le chemin vers les demi-finales s'annonce encore plus compliqué. Après deux matches abordables (Kuznetsov puis le Français Lokoli ou Klizan), l'Écossais ferait face dans l'ordre à l'Argentin Juan Martin Del Potro (s'il est apte) puis au grand serveur américain John Isner ou au Tchèque Tomas Berdych, puis au prodige allemand Alexander Zverev ou au Nippon Kei Nishikori.

Wawrinka pourrait lui croiser un Français lors des huitièmes : Richard Gasquet ou Gaël Monfils, dont les préparations ont été gâchées par des blessures. Comme à Melbourne, Jo-Wilfried Tsonga pourrait affronter le Suisse lors des quarts. Mais, avant cela, le Manceau devra sans doute se défaire du bouillant australien Nick Kyrgios (3e tour) puis du Croate Marin Cilic (1/8e).

Du lourd pour Mladenovic et Garcia

Dans le tableau féminin, où Serena Williams (enceinte) et Maria Sharapova (pas d'invitation) sont absentes, la tenante du titre Muguruza pourrait rencontrer un écueil avant les quarts de finale en la personne de "Kiki" Mladenovic. La Nordiste, finaliste deux fois sur terre battue (Stuttgart et Madrid), accomplit la meilleure saison de sa carrière et représente l'une des meilleures chances françaises.

Caroline Garcia, elle, pourrait croiser une membre du Top 10, Johanna Konta (8e) dès le troisième tour.

Les demi-finales théoriques devraient opposer l'Allemande Angelique Kerber, numéro un mondiale, à Muguruza et la Tchèque Karolina Pliskova à la Roumaine Simona Halep.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.