Accéder au contenu principal

Un attentat vise une milice financée par la CIA dans l'est de l'Afghanistan

La base américaine de Khost, camp Chapman, a déjà été la cible d'attaques, ici le 12 juillet 2015.
La base américaine de Khost, camp Chapman, a déjà été la cible d'attaques, ici le 12 juillet 2015. Nasir Ali, AFP

Au moins treize personnes, militaires et civils, ont été tuées samedi, dans un attentat revendiqué par les Taliban à Khost, dans l'est de l'Afghanistan. D'après la police locale, l'attaque ciblait une milice travaillant pour la CIA.

Publicité

Au moins 13 personnes ont été tuées par un attentat à la voiture piégée, revendiqué par les Taliban. L'attaque visant apparemment une milice financée par l'agence américaine de renseignement (CIA), samedi 27 mai, à la gare routière de Khost, dans l'est de l'Afghanistan.

Plusieurs membres des Forces de protection de Khost (KPF), réputées pour leurs abus y compris contre la population, figurent parmi les victimes de cette explosion survenue au premier jour du ramadan.

D’après le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Najib Danish, "la cible était la gare des bus : les victimes étaient en civil, il est difficile de vérifier leur identité pour le moment".

Mais pour le chef de la police provinciale Faizullah Ghairat, l'attentat visait spécifiquement "les forces de sécurité au moment où elles vont prendre leur service du matin", a-t-il déclaré. "Parmi les victimes figurent des civils et des KPF travaillant avec les troupes américaines", a-t-il ajouté.

Une milice réputée pour ses abus

Les KPF, qui agissent comme une milice encadrée par la CIA ont une sinistre réputation de violence et d'opacité : elles sont accusées de tortures, séquestrations, détentions arbitraires et de conduire des raids nocturnes secrets.

Les forces américaines en Afghanistan disposent d'une base près de l'aéroport de Khost, Camp Chapman, opéré conjointement avec l'armée afghane. Ce camp a été pris pour cible le 24 avril par un attentat qui a fait quatre morts et six blessés afghans, selon un responsable.

Les Taliban multiplient les opérations contre les forces afghanes depuis fin avril, en particulier dans le sud-est du pays et la province de Kandahar où elles ont mené trois assauts contre des bases militaires cette semaine, faisant plus de 60 morts.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.