Accéder au contenu principal

Policier tué sur les Champs-Élysées : Hollande et Hidalgo présents au mariage posthume

Lors de l'hommage national au policier tué Xavier Jugelé, son compagnon Étienne Cardiles avait prononcé un émouvant discours, le 25 avril.
Lors de l'hommage national au policier tué Xavier Jugelé, son compagnon Étienne Cardiles avait prononcé un émouvant discours, le 25 avril. Bertrand Guay, AFP

Étienne Cardiles s'est marié, mardi, à titre posthume avec le policier Xavier Jugelé, abattu il y a plus d'un mois sur les Champs-Élysées par un jihadiste. François Hollande et la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont assisté à la cérémonie.

Publicité

L'ex-président François Hollande et la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont assisté, mardi 30 mai, à l'union posthume entre Xavier Jugelé et son compagnon Étienne Cardiles, dans la mairie du XIVe arrondissement de Paris.

Le mariage à titre posthume est autorisé en cas de "motifs graves" – tels que les attentats, selon le site du gouvernement – et d'une "volonté matrimoniale non équivoque" de la personne décédée. C'est le président de la République qui autorise, par décret, la célébration du mariage. Les deux hommes étaient déjà pacsés.

Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué lors d'une attaque jihadiste le 20 avril. L'assaillant avait tiré sur un car de police garé le long de l'avenue des Champs-Élysées. Xavier Jugelé, qui était au volant, avait reçu deux balles dans la tête. C'était un fonctionnaire engagé pour les droits des homosexuels. Son compagnon avait été invité à l'Élysée lors de l'entrée en fonction d'Emmanuel Macron.

Avec AFP

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.