Accéder au contenu principal

Mali : plusieurs soldats français blessés dans une attaque de mortier

Des soldats de la Minusma, le 26 avril 2017, à Fafa, à 165 km de Gao.
Des soldats de la Minusma, le 26 avril 2017, à Fafa, à 165 km de Gao. Souleymane Ag Anara, AFP

Le correspondant de France 24, Anthony Fouchard, rapporte qu'une attaque s’est produite jeudi contre un camp de la Minusma, à Tombouctou. Des tirs d’obus de mortier ont blessé des soldats français, dont un grièvement. Des opérations sont en cours.

PUBLICITÉ

Peu avant 9 heures, le camp de la Minusma de Tombouctou, qui abrite la base de l’ONU de l’armée malienne et une partie des Français de Barkhane, a été visé jeudi 1er juin par une attaque, rapporte le correspondant de France 24 au Mali, Anthony Fouchard. Une information finalement confirmée par l'état-major des armées français.

"Un tir indirect de mortier a touché le camp de la Minusma à Tombouctou, dans le centre du pays, à proximité de l’emplacement des soldats français de la force Barkhane", précise un communiqué de la mission de l'ONU au Mali.

"Dans cette attaque, plusieurs militaires français ont été blessés, dont un dans un état grave, et immédiatement pris en charge par les équipes médicales de la Minusma et de Barkhane", ajoute le communiqué.

Quatre autres soldats d'une nationalité différente, dont le nom n'a pas été rendu public, auraient également été blessés.

Les casques bleus et les militaires français ont immédiatemment déclenché des patrouilles terrestres et aériennes pour essayer de répérer les assaillants. Des opérations sont toujours en cours, selon Anthony Fouchard.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.