Accéder au contenu principal
Découvertes

Voici les premières images du retour sur Terre de Thomas Pesquet

Thomas Pesquet s'est posé au Kazakhstan le 2 juin à 16h10 après 200 jours dans l'espace.
Thomas Pesquet s'est posé au Kazakhstan le 2 juin à 16h10 après 200 jours dans l'espace. CNES
Texte par : Fabien JANNIC-CHERBONNEL
4 mn

Et voilà, c'est fait, l'astronaute Thomas Pesquet vient de redescendre sur Terre après près de sept mois dans l'espace à bord de la Station spatiale internationale. Atterrissage en douceur et en images.

Publicité

C'est fait, le français Thomas Pesquet et le Russe Oleg Novitski se sont posés précisemment à 16h10 au Kazakhstan.

VOIR AUSSI : Thomas Pesquet fait visiter la Station spatiale internationale dans une vidéo à 360°

D'après les premières images, Pesquet semble en bonne forme physique :

Voici les images de l'atterrissage des deux astronautes : 

Les deux spationautes avaient embarqué dans une capsule Soyouz MS-03 ce matin aux alentours de 9h35. D'après l'Agence Spatiale Européenne, le désamarrage de la navette s'est passé sans emcombre. Regardez, c'est assez spectaculaire :

Environ deux heures et demi après leur départ, les moteurs principaux du Soyouz ont été activés pendant un peu moins de cinq minutes pour la manœuvre dite de "désorbitation". Cela a permi au Soyouz d'amorcer sa descente. L'étape suivante aura été la séparation du vaisseau en trois parties. Le module orbital et le module de service, devenus inutiles, ont été à ce moment là rejetés dans l'atmosphère.

Les deux astronautes ont ensuite dû affronter, lors de leur descente sur terre, des températures allant jusqu'à 1600 °C, en raison du frottement de l'atmosphère sur le bouclier thermique. La descente n'aura duré que quelqus minutes avant l'ouverture des parachutes.

Les deux astronautes se sont finalement posés à 16h10, sans encombre, avant que des équipes de récupération et de secours foncent immédiatement vers le point d'atterrissage. La capusle, qui s'est couchée sur le côté à l'atterrissage, a ensuite été remise à l'endroit. Pesquiet et son collègue Novitski l'ont même signé, comme le veut la tradition russe.

Thomas Pesquet devrait maintenant, si son état de santé le permet, s'envoler pour le Centre européen des astronautes de Cologne (Allemagne), tandis qu'Oleg Novitski rejoindra Moscou.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.