Accéder au contenu principal

Une start-up néerlandaise veut chauffer nos maisons avec des serveurs informatiques

Un datacenter en Allemagne.
Un datacenter en Allemagne. Thomas Trutschel, Photothek, Getty Images

Prendre des douches d'eau chaude grâce à nos données, ça pourrait arriver plus vite qu'on ne le pense. La start-up néerlandaise Nerdalize veut installer des serveurs informatiques dans nos maisons pour en utiliser la chaleur.

PUBLICITÉ

Au croisement du Big Data et de la protection de l’environnement, il y a une petite start-up néerlandaise qui semble avoir tout compris au XXIe siècle. À partir d’août, Nerdalize prévoit d’installer des serveurs dans 42 maisons test au Pays-Bas avec une idée toute simple : utiliser nos données pour se chauffer.

VOIR AUSSI : Vers une "cloudisation" du monde, pour le meilleur et pour le pire

D’ordinaire isolés dans de gigantesques data centers réfrigérés, parfois planqués sous l’eau, sous terre ou sur les pôles glacés de la Terre pour les garder au frais, les serveurs informatiques qui stockent nos données dissipent beaucoup, beaucoup d’énergie. Au lieu de la laisser s’échapper dans la nature, Nerdalize veut utiliser la chaleur des serveurs pour chauffer les pièces et l’eau de nos maisons.

Des maisons data center

La transaction est gagnante-gagnante : la start-up loue un espace d'une maison à des entreprises qui y installent leurs serveurs, ses habitants peuvent en échange utiliser l’énergie dégagée par les machines gratuitement pendant toute l’année.

Selon Nerdalize, l’installation pourrait faire économiser au foyer 300 euros par an et réduire de moitié les coûts de gestion des serveurs informatiques aux entreprises. Avec à la clé, une réduction de près de trois tonnes de CO2 de l’empreinte carbone par foyer chaque année.

Comme ça, ça paraît merveilleux, mais pas sûr que les entreprises acceptent de laisser leurs données informatiques dans les buanderies de nos maisons. D’autant qu’en plus des questions de sécurité et de confidentialité, il faudra parvenir à assurer leur entretien – parfois capricieux – au quotidien. Des douches chaudes et du chauffage, oui, mais probablement avec l'ingénieur qui va avec.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.