Accéder au contenu principal
Découvertes

Thomas Pesquet continue de troller Donald Trump sur l'accord de Paris sur le climat

Thomas Pesquet, Twitter
Texte par : Chloé ROCHEREUIL
3 mn

L'astronaute français a tweeté une photo de l'accord de Paris sur le climat à bord de la Station spatiale internationale, histoire de tailler une nouvelle fois un costume à Donald Trump.

Publicité

"Le changement climatique est réel et visible depuis l’ISS : certains devraient faire le voyage." Tiens donc, mais de qui peut bien parler Thomas Pesquet dans son dernier tweet ?

VOIR AUSSI : Thomas Pesquet tacle Donald Trump : "Sortir de l'accord de Paris est irresponsable"

Depuis son retour sur Terre après six mois dans l’espace, l’astronaute français enchaîne les piques à Donald Trump. Après avoir qualifié la décision du président américain de se retirer de l’accord de Paris "irresponsable" lors de sa première conférence de presse, organisée le 6 juin à Cologne, Thomas Pesquet est revenu à la charge le soir même sur Twitter, réseau social sur lequel il est très actif.

Thomas Pesquet, nouveau Hulot ? 

Deux publications : une en anglais et une en français, chacune accompagnée d'une photo de l’accord de Paris à bord de la Station spatiale internationale et du hashtag #MakeOurPlanetGreatAgain, en référence au discours d’Emmanuel Macron. Thomas Pesquet avait tenu à apporter l’exemplaire dans ses affaires personnelles à bord de la Station spatiale internationale, bien que les astronautes n'aient le droit d’emmener avec eux qu’un paquet d’un kilo et demi. L'exemplaire lui avait remis et dédicacé François Hollande en décembre dernier : "À Thomas Pesquet, cet accord qu’il est chargé de faire vivre dans l’espace."

VIDEO Why I take the Paris Agreement to the International Space Station | Thomas Pesquet | TEDxBonn

L’astronaute français a tenu parole. Depuis son retour, Thomas Pesquet multiplie les prises de parole sur sa prise de conscience écologique dans l'espace. "J'ai fait l'expérience, avec mes sens, de voir la fragilité de la Planète, de la ressentir", a expliqué le spationaute pendant sa première conférence de presse. "Cela m'a donné envie d'inciter les gens à faire plus pour l'environnement."

Attention Donald, quand Thomas Pesquet se met à tweeter, il peut être très tenace.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.