Accéder au contenu principal

"Everything" devient le premier trailer de jeu vidéo éligible pour obtenir un Oscar

David OReilly

Le jeu vidéo "Everything" a remporté le prix du jury au Vienna Independent Shorts (VIS), le festival du court-métrage international autrichien.

PUBLICITÉ

"Everything" est une expérience étrange. Dans ce jeu édité par Double Fine Productions et développé par l’artiste et réalisateur David OReilly, sorti en 2017 sur PC, Mac et Playstation 4, vous pouvez être ce que vous voulez. Une cellule, un continent, une tranche de bacon, un ours blanc, une bactérie. Absolument tout.

VOIR AUSSI : Le jeu vidéo est devenu l'art de l'implication et de l'immersion

Une expérience à la fois envoutante et destabilisante. Dans "Everything", il n'y a aucun but. On est plongé dans l'absurdité d'un monde qui va, qui vit, sans fin. Ce qui rend le jeu à la fois poétique et philosophique. C’est sans doute cette singularité qui a su séduire au Vienna Independent Shorts, puisque le jeu a reçu le prix du jury pour son animation, mardi 6 juin.

Classé dans les films d'animation lors du VIS, un festival reconnu par les Oscars et dont les films primés deviennent sélectionnable pour le prestigieux prix, "Everything" devient ainsi le premier trailer de jeu vidéo à être éligible pour obtenir un Oscar.

C’est David OReilly qui a tweeté l’information en personne. Cet artiste irlandais spécialisé dans l’animation de jeux vidéo a également collaboré sur les effets visuels du film "Her" de Spike Jonze ou sur les séquences animées de "H2G2 : le Guide du voyageur galactique". Mais surtout, il a créé et développé "Moutain", sorti en 2014 sur PC. Dans cette expérience (car était-ce vraiment un jeu ?), on se retrouvait à contrôler et voir évoluer une montagne. Tout simplement.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.