Accéder au contenu principal

Syrie : les Forces démocratiques syriennes ouvrent un second front à Raqqa

Un membre des Forces démocratiques syriennes au nord de Raqqa, le 6 juin 2017.
Un membre des Forces démocratiques syriennes au nord de Raqqa, le 6 juin 2017. Delil Souleiman, AFP

Les forces arabo-kurdes, soutenues par les États-Unis, ont pénétré samedi dans l'ouest de Raqqa, ouvrant un second front dans le principal fief syrien du groupe État islamique (EI).

Publicité

Les Forces démocratiques syriennes (FDS, alliance de miliciens arabes et kurdes soutenue par les États-Unis) progressent sur plusieurs fronts dans l'agglomération de Raqqa, la "capitale" syrienne du groupe jihadiste État islamique (EI).

Sept mois après avoir lancé une vaste offensive visant à chasser les combattants de l’EI, les FDS ont pénétré cette semaine pour la première fois à Raqqa, par un quartier de l'est de la ville. Samedi 10 juin, elles sont entrées dans l'ouest.

"Les FDS ont capturé la partie ouest du quartier d'Al-Sabahiya et y renforcent leurs positions", a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane. "Elles ont ensuite avancé vers le quartier adjacent d'Al-Roumaniya, plus au nord, où elles affrontent l'EI".

>> À lire sur France 24 : Syrie : violents combats à Raqqa entre forces arabo-kurdes et jihadistes

Une avancée plus difficile par le nord

Capturée par l'EI en 2014, Raqqa est devenue le symbole des atrocités des jihadistes ainsi qu'une base pour la planification d'attentats commis à l'étranger. Trois à quatre mille jihadistes y seraient retranchés.

Dans Raqqa, outre une partie d'Al-Sabahiya, les FDS contrôlent le quartier de Mechleb, dans l'est. Mais elles avancent plus difficilement par le nord, où les jihadistes tiennent une ex-base militaire du régime syrien dénommée 'Division 17'.

>> À voir, l' infographie : Les batailles à venir contre l'EI en Irak et en Syrie

Les FDS, qui reçoivent de la coalition internationale dirigée par Washington un appui aérien et au sol, sont positionnées à l'est, au nord et à l'ouest de Raqqa. L'EI contrôle toujours une longue bande de territoire dans la vallée de l'Euphrate ainsi que de vastes étendues de désert, malgré les pertes récentes enregistrées au profit des FDS, de
l'armée syrienne et de groupes insurgés.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.