Accéder au contenu principal

Au revoir, merci : ces têtes d’affiche qui ont pris une jolie petite baffe dans les urnes, pour dire les choses gentiment

Mashable/Getty Images

Anciens ministres, porte-paroles, secrétaires de parti… On avait l’habitude de les voir partout. On risquerait bien de ne plus les voir beaucoup après un premier tour des élections législatives sans pitié pour de nombreuses figures politiques.

PUBLICITÉ

Avec 32 % des suffrages, La République en marche est arrivée largement en tête, dimanche, au premier tour des élections législatives. Le parti du président de la République est ainsi en passe d'offrir au gouvernement une majorité absolue, avec plus de 400 députés.

VOIR AUSSI : Henri Guaino dézingue l'électorat "à vomir" de sa circonscription et quitte la politique

Soyons direct : parmi ses concurrents, si un parti trinque plus qu'un autre, c'est sans aucun doute le Parti socialiste (PS). Pourtant, il n'est pas le seul à accuser de lourdes pertes.

Hécatombe au PS

Jean- Christophe Cambadelis battu à Paris
Le patron du PS a été éliminé dès le premier tour dans la 16e circonscription de Paris.

[scald=50174:article_details {"additionalClasses":""}]

Benoît Hamon : à 80 voix près…
Le candidat du parti socialiste à l'élection présidentielle est éliminé dans son fief des Yvelines à "80 voix" près, selon ses propres mots. Il ne récolte que 22,61 % des suffrages et termine derrière le candidat des Républicains Jean-Michel Fourgous (22,85 %) et celle d'En Marche !, Nadia Hai, (33,01 %).

Najat Vallaud-Belkacem en ballottage très défavorable
La socialiste Najat Vallaud-Belkacem est en ballottage très défavorable dans la 6e circonscription du Rhône. L’ancienne ministre de l’Éducation nationale n’a obtenu que 16 % des voix, et affrontera au second tour Bruno Bonnell, candidat de "la République en marche" qui apparaît en situation de s'imposer, avec 36 % des voix obtenues au premier tour.

Mennucci annonce son élimination
Le candidat PS sortant de la la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, Patrick Mennucci, a annoncé son élimination dès le premier tour, où il affrontait notamment Jean-Luc Mélenchon. Sur TF1, il a appellé les cadres politiques à "faire un pas de côté pour porter une nouvelle génération aux responsabilités".

Aurélie Filipetti emportée par la vague
L'ancienne ministre de la Culture ne verra pas le second tour dans la première circonscription de la Moselle. Avec 11,8 %, elle n'est que troisième et est éliminée. L'ancienne frondeuse termine derrière Belkhir Belhaddad, représentant de La République en Marche (28,03 %) et Laurence Burg du Front national (18,3%). "C'est évidemment une grande déception mais c'est difficile de résister contre une vague", a lancé Aurélie Filipetti sur France 2. Sur Twitter, elle a préféré voir le verre à moitié plein...

Matthias Fekl éliminé dans le Lot-et-Garonne
Matthias Fekl perd son siège. Le député PS sortant de la 2e circonscription du Lot-et-Garonne, dernier ministre de l'Intérieur de François Hollande, a été éliminé. Selon des résultats partiels, il s'est classé en troisième position, avec 17,11 % des voix. Un candidat d’En Marche ! et une candidate FN s’affronteront au second tour.

À Toulouse, la guerre des gauches n'aura finalement pas lieu
Dans la préfecture de la Haute-Garonne, le duel annoncé entre le député PS sortant Christophe Borgel et l'ex-directeur de campagne de la France insoumise, Manuel Bompard, n'aura pas lieu. La vague En Marche ! aura frappé jusque la ville rose, Sandrine Mörch vire en tête avec 34,5 %. Elle affrontera le candidat de la France insoumise (16%) qui devance de peu le sortant PS (15%).

Le FN rétropédale

Florian Philippot qualifié pour le second tour mais en recul
Dans la 6e circonscription de la Moselle, Florian Philippot vire en tête à l'issue du premier tour avec 23,8 % des voix. Un score en recul par rapport à 2012 (26,34 %). Au second tour, il sera opposé au candidat de la majorité présidentielle, Christophe Arend, chirurgien-dentiste, qui a récolté 22 % des suffrages. En cas de front républicain, ce dernier pourrait l'emporter en comptant sur les suffrages républicains (16,32 %), divers gauche (14,75 %) et insoumis (8,26 %).

Nicolas Bay éjecté
Le secrétaire général du parti essuie une lourde défaite. Celui-ci s'était présenté dans la circonscription de Seine-Maritime, où Marine Le Pen avait réalisé le meilleur score à la présidentielle. Il n'y est même pas qualifié pour le second tour. 

Les écologistes en souffrance

Cécile Duflot battue à Paris
La candidate Europe-Écologie Les Verts (et soutenu par le PS) s'est classée derrière Pierre Person (La République en marche), largement en tête avec plus de 38 % des voix, et Danielle Simonnet (La France insoumise, environ 20%), dans la 6e circonscription de Paris, dont elle était pourtant la députée sortante.

Parachutage raté pour Emmanuelle Cosse
Emmanuelle Cosse, du Parti écologiste, a été éliminée dans la 3ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, où elle avait été parachutée. L’ancienne ministre du Logement pendant la présidence de François Hollande a annoncé sa défaite sur Facebook. "Ce soir, le premier tour des élections législatives montre qu’une très large majorité a été donnée aux candidats LREM. C’est également le cas dans la 3ème circonscription de la Seine-Saint-Denis où je ne me qualifie pas pour le second tour", a-t-elle écrit.

Et les autres

NKM en difficulté à Paris
Nathalie Kosciusko-Morizet est en grande difficulté dans la 2e circonscription de Paris. Elle affrontait le candidat de La République en marche Gilles Le Gendre mais aussi deux dissidents LR, Henri Guaino et Jean-Pierre Lecoq. Gilles Legendre a affirmé sur Twitter être qualifié pour le second tour. Henri Guaino a lui affirmé sur le plateau de BFMTV être "allé au bout du bout de (ses) engagements politiques" et avoir décidé d'arrêter la politique. "L'électorat qui a voté dans la 2e circonscription de Paris, est, à mes yeux, à vomir", a ajouté le député sortant, en fustigeant "les bobos d'un côté" et de l'autre "la bourgeoisie traditionnelle de droite".

Rama Yade, elle, a été éliminée dans le Loir-et-Cher.

– Avec France 24.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.