Accéder au contenu principal

Affaire Grégory : le couple Jacob remis en liberté

Les gendarmes escortent le véhicule transportant les époux Jacob, le 20 juin, à Dijon.
Les gendarmes escortent le véhicule transportant les époux Jacob, le 20 juin, à Dijon. Philippe Desmazes, AFP

Mis en examen et écroués vendredi pour "enlèvement" et "séquestration suivie de la mort" du petit garçon en 1984, Marcel et Jacqueline Jacob ont été remis en liberté mardi. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Publicité

Quatre jours après leur arrestation et leur mise en examen inattendue, Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grand-tante du petit Grégory Villemin, ont été remis en liberté mardi 20 juin. La chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dijon est allée à l'encontre des réquisitions du parquet, qui avait requis le maintien en détention du couple de septuagénaires.

"La chambre de l'instruction a entendu nos arguments sur la faiblesse des charges", a déclaré devant la presse au sortir du palais de justice de Dijon Me Stéphane Giuranna, qui défend Marcel Jacob, 72 ans. Les deux septuagénaires, mis en examen et écroués vendredi pour "enlèvement" et "séquestration suivie de la mort" du petit garçon en 1984 vont être placés sous contrôle judiciaire.

Ils ne retourneront pas chez eux dans les Vosges, mais seront placés dans deux logements différents à des adresses tenues secrètes dans le cadre de leur contrôle judiciaire.

Avec AFP et Reuters

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.