Accéder au contenu principal
BASKETBALL

Le basketteur français Frank Ntilikina sélectionné comme meneur des New York Knicks

Frank Ntilikina, le 22 juin 2017, à New York.
Frank Ntilikina, le 22 juin 2017, à New York. Steve Freeman, NBAE, Getty Images, AFP
3 mn

Le basketteur français Frank Ntilikina a été sélectionné jeudi par les New York Knicks, lors de la Draft, la bourse annuelle de la NBA. Le jeune homme de 18 ans devient le meneur de cette équipe mythique.

Publicité

Frank Ntilikina a été sélectionné jeudi 22 juin par les New York Knicks lors de la Draft, la bourse annuelle de la NBA. Le basketteur de 18ans au visage juvénile devient le meneur de cette équipe mythique.

Retenu dès le huitième choix par les Knicks, Frank Ntilikina est devenu le joueur français "drafté" le plus haut de l'histoire, devant Joakim Noah, sélectionné en neuvième position par Chicago en 2007 et qui sera, dès octobre prochain, son coéquipier à New York.

Il s'est ensuite brièvement entretenu avec le président des Knicks, Phil Jackson, et le manager général Steve Mills.

Les deux dirigeants, qui l'ont retenu sans le soumettre à un essai, à la différence des autres recrues de la Draft, lui ont adressé "leurs félicitations", a-t-il expliqué : "Je leur ai dit que j'étais motivé de faire face au nouveau challenge."

C'est une consécration pour ce meneur longiligne de 1,96 m, élu meilleur jeune de ProA en 2016 et 2017. Il est déjà membre du cinq majeur de Strasbourg avec qui il disputera un cinquième match décisif à Chalon, dès vendredi, pour le titre de champion de France.

Saison en demi-teinte

En théorie, les Knicks ont déjà un meneur titulaire, en la personne de Derrick Rose, meilleur joueur NBA en 2010-11. Mais l'ancien des Bulls sort d'une saison en demi-teinte, encore une fois minée par les blessures, et il n'avait signé qu'un contrat d'un an à New York.

Légende de la NBA en tant qu'entraîneur, avec onze titres à son palmarès aux commandes des Chicago Bulls et des Los Angeles Lakers, le légendaire Phil Jackson peine à convaincre dans un rôle de dirigeant, trois ans après son arrivée à New York.

C'est, en effet, un club prestigieux mais en pleines turbulences que rejoint Ntilikina : les Knicks n'ont plus disputé les playoffs depuis 2013 et ont terminé la saison 2016-17 avec un bilan de 31 victoires pour 51 défaites.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.