Accéder au contenu principal

France Télévisions et la Rai s'allient pour produire des fictions et documentaires

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

France Télévisions et son homologue italien, la Rai, ont conclu un accord-cadre en vue de coproduire des programmes européens "ambitieux", a annoncé le groupe public français vendredi.

"L'accord prévoit des projets de coproduction qui permettront à la Rai et France Télévisions d'enrichir leur catalogue de productions européennes", informe l'entreprise dans un communiqué. "En unissant l'expertise productive et éditoriale de deux des plus grands diffuseurs de service public européen, les opportunités de production de contenus européens ambitieux seront renforcées", dit-elle.

Les deux partenaires sélectionneront et développeront en commun des projets de coproduction "dans deux domaines principalement, la fiction et le documentaire", l'accord permettra "de mieux financer nos oeuvres", a dit à l'AFP Xavier Couture, le directeur général délégué à la stratégie et aux programmes de France Télévisions.

Le dirigeant rejette l'hypothèse qu'il s'agirait d'une déclaration de guerre adressée aux plateformes de streaming américaines (NDLR : Netflix, Amazon...), qui développent leurs propres séries à grand budget. "Aujourd'hui, dit-il, il y a un standard de production qui augmente, qui s'améliore, et c'est plus simple à deux ou trois d'essayer de l'atteindre".

"Jusqu'à maintenant on reprochait beaucoup à la fiction européenne d'être ce que l'on a appelé un +europudding+ : un scénariste allemand, des comédiens italiens, un réalisateur français, le tout tourné au Portugal", avec un résultat souvent indigeste, déclare M. Couture. Ce partenariat vise au contraire à "valoriser la culture européenne avec une ambition quasiment équivalente à celle des Etats-Unis", ajoute-t-il.

Aucun calendrier n'a été fixé pour la production des premières oeuvres qui découleront de cet accord-cadre. M. Couture annonce que trois dossiers (deux fictions et un documentaire) sont à l'étude.

Selon le responsable, France Télévisions a l'intention de nouer des accords similaires avec d'autres homologues européens.

L'accord "est une première pierre d'un édifice que je souhaite construire, d'alliances sous des formes diverses avec les grands acteurs européens de l'audiovisuel public", dit-il.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.