Accéder au contenu principal

Venezuela: 376 journalistes agressés dans les manifestations

1 mn
Publicité

Caracas (AFP)

Le principal syndicat de journalistes au Venezuela a rapporté dimanche l'agression de 376 reporters depuis le début des manifestation le 1er avril contre le président socialiste Nicolas Maduro.

La plupart de ces agressions sont le fait de militaires et de policiers, selon cette source.

"Du 31 mars au 24 juin, 376 travailleurs de presse ont été agressés, dans le cadre de 238 cas documentés". Dont 170 sont la responsabilité "des forces de sécurité", a précisé l'organisation sur Twitter.

Le Syndicat national des Travailleurs de la Presse (SNTP) fait également état de 33 "détentions illégales" de membres de médias au Venezuela, en proie à une vague de protestation contre le très impopulaire M. Maduro, dans un contexte de grave crise économique.

Ces manifestations se sont soldées par 75 morts et plus d'un millier de blessés en 85 jours, selon un bilan du parquet. Le gouvernement et l'opposition se rejettent mutuellement la responsabilité de ces violences.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.