Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Coupe des Confédérations : l'Allemagne bat le Mexique 4-1 et rejoint le Chili en finale

L'équipe allemande célèbre la victoire face au Mexique à Sotchi, le 29 juin 2017
L'équipe allemande célèbre la victoire face au Mexique à Sotchi, le 29 juin 2017 Yuri Cortez / AFP
3 mn

À Sotchi, l'Allemagne a battu le Mexique (4-1) jeudi lors de la seconde demi-finale de la Coupe des confédérations de football, rejoignant ainsi le Chili en finale.

Publicité

Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne... le droit d'aller en finale après avoir écrasé le Mexique (4-1), jeudi 29 juin à Sotchi, pour disputer au Chili le trophée de la Coupe des Confédérations dimanche à Saint-Pétersbourg.

La Mannschaft va connaître sa première finale dans cette compétition alors qu'elle ne compte que trois champions du monde dans ses rangs, et aucun de ses cadres sacrés à Rio de Janeiro en 2014. Le Tri, lui, affrontera le Portugal dans le match pour la troisième place.

Les Chiliens avaient écarté mercredi les champions d'Europe portugais aux tirs au but. Il s'agira de retrouvailles entre les Allemands et les doubles champions d'Amérique du Sud après leur match nul 1-1 lors du premier tour de ce tournoi russe.

Le Chili a eu son héros, son gardien et capitaine Bravo qui a arrêté les trois tirs au but portugais. Goretzka, au sein d'une classe biberon allemande décidément surprenante, est devenu celui de l'Allemagne avec un doublé très précoce qui a fait basculer le match.

Et le milieu de Schalke est désormais le meilleur buteur du tournoi avec trois réalisations, ex-æquo avec son coéquipier Werner. Ils devancent notamment Cristiano Ronaldo (2), qui ne pourra les dépasser puisqu'il a quitté le tournoi prématurément, dès jeudi, officiellement pour accueillir au sein de sa famille un couple de jumeaux.

Goretzka en route pour le Mondial-2018 ?

Goretzka a ouvert le score d'une frappe sans contrôle après un relais avec Henrichs (6e), puis a remis le couvert sur une passe en profondeur de Werner (8e). À peine dix minutes de jeu, et déjà 2-0 !

La candidature de Goretzka à une place dans la Mannschaft au Mondial-2018 se précise un peu plus. Il avait déjà frappé fort lors du premier match en étant impliqué sur les trois buts contre l'Australie (3-2), dont un penalty obtenu et un but marqué. Face au Chili (1-1), il avait été plus discret, davantage absorbé par ses tâches défensives, avant d'être ménagé face au Cameroun (3-1).

Autre candidat, Werner. Son but, à la réception d'un centre en retrait de Hector lancé par Draxler, a tué le match et l'a vu récompensé de ses efforts (59e).

Ter Stegen, qui avait encaissé un but casquette face au Cameroun, s'est repris ce jeudi en repoussant par exemple la frappe dangereuse de Layun (70e). Si le portier barcelonais a eu la baraka en voyant la tête de Jimenez s'écraser sur la barre (75e), il est resté impuissant sur la frappe soudaine, lointaine et flottante de Fabian qui a réduit le score (89e). Avant que Younes ne l'alourdisse encore (90e+1).

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.