Accéder au contenu principal
ISRAËL

L'ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert obtient une libération anticipée

Ehoud Olmert est le premier ex-Premier ministre israélien à purger une peine de prison ferme.
Ehoud Olmert est le premier ex-Premier ministre israélien à purger une peine de prison ferme. Abir Sultan, AFP (archives)
2 mn

L'ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert, qui purge actuellement une peine de prison de deux ans et trois mois pour corruption, a obtenu jeudi une mise en liberté anticipée.

Publicité

Bientôt libre. L'ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert, qui purge une peine de 27 mois de prison pour corruption, va bénéficier d'une libération anticipée.

"Le comité [de libération conditionnelle] a accepté tous nos arguments", a affirmé, jeudi, son avocat Me Shani Illouz à la radio publique israélienne.

"Olmert sera libéré dimanche", a-t-il précisé, soulignant cependant que le ministère de la Justice pourrait faire appel de la décision. S'il est libéré dimanche, l'ancien maire de Jérusalem aura purgé les deux tiers de sa peine de prison. Hospitalisé le 20 juin après des douleurs à la poitrine, sa libération pourrait être retardée si les procureurs décidaient de faire appel de la décision, a ajouté Me Illouz.

Chef du gouvernement de 2006 à 2009 et âgé de 71 ans, Ehoud Olmert emprisonné depuis février 2016, est le premier ancien chef de gouvernement israélien à purger une peine de prison ferme. Il avait été reconnu coupable en 2014 d'avoir accepté des pots-de-vin de promoteurs immobiliers.

L'ancien leader du parti centriste Kadima porte pour de nombreux Israéliens la responsabilité des ratés de la guerre contre le Hezbollah au Liban en juillet-août 2006. Il est par ailleurs le dernier Premier ministre à s'être pleinement investi dans des négociations, intensives mais infructueuses, pour tenter de résoudre le conflit israélo-palestinien.

Favorable à la création d'un État palestinien, il était prêt à un retrait israélien de la plus grande part de la Cisjordanie occupée.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.