Accéder au contenu principal

Mort de Simone Veil : la classe politique salue "une très grande dame"

Simone Veil défendant devant les députés son projet de loi pour dépénaliser l'avortement.
Simone Veil défendant devant les députés son projet de loi pour dépénaliser l'avortement. AFP

Les réactions étaient unanimes vendredi pour saluer la mémoire et l'héritage de l'ancienne ministre et rescapée de la Shoah morte à l'âge de 89 ans.

PUBLICITÉ

Avec la disparition de Simone Veil à l’âge de 89 ans, la France perd l’une de ses plus grandes figures politiques. Vendredi 30 juin, de nombreuses personnalités de tous bords ont rendu hommage à la rescapée de la Shoah, ministre, présidente du Parlement européen, membre de l'Académie française, qui a marqué l'Histoire en se battant pour la légalisation de l'avortement, en 1975.

Emmanuel Macron a salué en Simone Veil "un exemple" incarnant "le meilleur de la France".

L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, dont Simone Veil fut la ministre de la Santé de 1974 à 1979 s'est dit "bouleversé" par sa disparition en souhaitant que "sa vie exemplaire reste une référence pour les jeunes". "C'était une femme exceptionnelle qui avait connu les plus grands bonheurs et les plus grands malheurs de la vie", écrit encore l'ancien président, qui en avait fait sa ministre de la Santé publique en 1974.

L'ancien président Nicolas Sarkozy a salué sur Facebook une femme qu'il a "admirée" et "aimée", et qui "reste immortelle".

Najat Valaud-Belkacem, ex-ministre de l'Education nationale a choisi des vers de l'écrivaine Andrée Chedid pour rendre hommage à "une très grande dame".

L'ancien candidat socialiste à l'élection présidentielle, Benoît Hamon, a salué sur Twitter la "survivante de la Shoah, ministre de la loi IVG, inlassable européenne." "Madame Veil appartient au meilleur de notre Histoire. Et son nom vivra dans notre gratitude pour toujours", souligne de son côté Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise.

Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, a salué "une des plus grandes femmes de notre temps, un modèle de courage et d'humanité". Alain Juppé, ex-Premier ministre a, lui, rendu hommage, à "son courage, son audace dans le combat pour la condition féminine".

L'ex-ministre de la Santé, Marisol Touraine, a rappelé le combat féministe de Simone Veil pour la condition des femmes "IVG, loi Veil devenue loi iconique: une femme s'est battue pour toutes les femmes dans une France et une Assemblée dominées par les hommes".

Laurence Parisot, ex-présidente du Medef, s'est fendu d'un tweet sobre : "Tout ce qu'on vous doit ...comment vous dire merci ?".

L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, a rendu hommage à une "belle et grande française" qui incarnait "la mémoire de la Shoah, la liberté des femmes, l'engagement européen... une vie unique".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.