Accéder au contenu principal

Une capsule temporelle datant de 1938 a été retrouvée dans les murs d'un lycée américain

Capture d'écran, KFOR

La boîte métallique remplie de documents anciens a connu Hitler, les Beatles, Elvis et l'assassinat de JFK. Et elle est ravie d'enfin prendre l'air.

Publicité

Le 19 octobre 1938, une personne probablement dotée d’une intelligence supérieure a placé une petite boîte en métal comportant des documents de son époque dans un mur en brique du lycée de Dale, dans l’Indiana, aux États-Unis.

VOIR AUSSI : Une capsule temporelle cachée par des nazis en 1934 vient d'être retrouvée en Pologne

79 ans plus tard, on remercie chaleureusement ce petit être d’avoir planqué son bordel ici. À l’occasion de la rénovation du gymnase du lycée public de Dale, construit en 1938, des ouvriers sont tombés nez à nez avec la capsule temporelle. "On était à ça de le détruire, et de ne jamais trouver ce trésor historique pour l’école publique de Dale. Je suis bouche-bée", a expliqué un surveillant du lycée, Charlie Dickinson, à des médias locaux.

Dans la boîte en métal rouillé, les listes de tous les élèves et professeurs de toutes les classes de l’année 1938, de vieux journaux, un livre d’histoire de l’époque et une lettre scellée datant de 1919, attendaient patiemment de voir le XXIe siècle.

Charlie Dickinson a expliqué que le lycée allait faire des copies des documents et replacer la capsule temporelle dans les murs du nouveau gymnase, dont la construction sera achevée en 2018. Il espère ainsi lancer une tradition pour les futures générations. On comprend mieux maintenant, à chaque siècle son surveillant un chelou.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.