Accéder au contenu principal

Vidéo : à la Chapelle, la saturation du centre condamne les migrants à l'insalubrité

À quelques mètres du centre humanitaire pour migrants ouvert à Paris, les migrants vivent au milieu des déchets.
À quelques mètres du centre humanitaire pour migrants ouvert à Paris, les migrants vivent au milieu des déchets. FRANCE 24

Ouvert en novembre dernier à Paris près de la porte de La Chapelle, le centre humanitaire pour migrants est déjà saturé. À quelques mètres de son entrée, un millier de migrants vivent dans des conditions sanitaires déplorables.

Publicité

Depuis trois mois, un millier de migrants venus du Soudan, de Somalie ou encore d'Érythrée sont installés dans les rue aux alentours de la porte de la Chapelle. Ils attendent d'être pris en charge par le centre de transit de réfugiés, à quelques mètres de là, qui, avec 400 places, affiche complet.

Du coup, les campements sauvages se multiplient et les migrants vivent dans des conditions insalubres, car la ville de Paris ne ramasse plus les déchets. Des problèmes sanitaires en résultent, comme une épidémie de gale. Sur place, des ONG et des citoyens français tentent de s'organiser pour subvenir aux premiers besoins de cette population.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.