Accéder au contenu principal
IRAK

Irak : plus de 10 morts après un attentat suicide dans un camp de déplacés

Réfugiés du camp 60 Kilo, dans la province d'Al-Anbar
Réfugiés du camp 60 Kilo, dans la province d'Al-Anbar Croix Rouge
2 mn

Un kamikaze s'est fait exploser dimanche dans un camp de déplacés de la province irakienne d'Al-Anbar (ouest), tuant 14 personnes et faisant une douzaine de blessés.

Publicité

Un kamikaze, vêtu d'un niqab pour se dissimuler, s'est fait exploser dimanche 2juillet dans un camp de déplacés de la province irakienne d'al-Anbar (ouest), tuant 14 personnes, ont indiqué un responsable de la police et un médecin.

L'attentat dans ce camp situé à l'ouest de Ramadi, la capitale de la province d'Al-Anbar, a également fait 13 blessés. Selon les mêmes sources, la plupart des victimes sont des femmes et des enfants, et deux membres des forces de sécurité ont également été tués.

>> À voir sur France 24 : "Mossoul et Raqqa, des batailles perdues pour les jihadistes ?"

Selon le chef du conseil municipal d'al-Wafaa où se trouve le camp "60 Kilo", les personnes qui se trouvaient sur les lieux au moment de l'attaque "seront emmenées dans un autre camp (...) plus sûr et qui reçoit plus d'aides".

"Le camp 60 Kilo sera ensuite fermé", a ajouté Adnane Fayhan.

L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais il rappelle le mode opératoire de l'organisation Etat islamique (EI) qui contrôle toujours des secteurs de la vaste province d'al-Anbar frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l'Arabie saoudite.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.