Accéder au contenu principal
Info éco

Total en Iran, une exception?

Capture d'écran France 24

À la tête d'un consortium international, Total a signé un accord gazier de 4,8 milliards de dollars avec Téhéran pour développer le champ gazier offshore Pars-Sud. Le groupe français devient ainsi la première grande compagnie occidentale du secteur des hydrocarbures à revenir en Iran depuis la levée partielle des sanctions internationales en janvier 2016. Sera-t-il suivi par d'autres ? Pour l'instant, l'ouverture du pays aux capitaux étrangers n'a pas été à la hauteur des espérances.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.