Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Audition de Benalla au Sénat : Police - Elysée : malaise au sommet

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les Frères Sisters", western fraternel et meurtrier

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

"This is Iraq" : rencontre avec le rappeur I-NZ

En savoir plus

FOCUS

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Avion russe abattu en Syrie : "un tragique concours de circonstances"

En savoir plus

Découvertes

Ces photos de la bataille de Mossoul sont maintenant libres de droits, puisque personne ne voulait les acheter

© Kainoa Little

Texte par Charlotte VIGUIÉ

Dernière modification : 05/07/2017

Le photographe Kainoa Little a couvert une partie du conflit qui agite la ville irakienne de Mossoul, en avril 2017. Mais comme il n'a trouvé aucun acheteur pour ses clichés, il les a mis en accès libre sur Internet.

En avril 2017, le photojournaliste Kainoa Little, basé à Washington, se rend en Irak pour couvrir la bataille de Mossoul.

VOIR AUSSI : Pourquoi ce cliché d'un photographe syrien à genoux et en larmes bouleverse autant le monde

Pendant plusieurs semaines, il suit les forces armées irakiennes, notamment la police fédérale, qui tentent de reprendre la ville assiégée par le groupe terroriste État Islamique. Il immortalise aussi l'exode des civils, futurs réfugiés qui fuient en hâte la ville en proie aux bombardements et aux attaques.

Mais à son retour aux États-Unis, aucun média ne veut de ses photos. Ce n'est pas nouveau : le photojournalisme est en crise, et Kainoa Little ne trouve pas de preneur pour ses clichés.

Lassé, le jeune photographe a donc tout bonnement mis ses photos à disposition sur Imgur, gratuitement, comme le rapporte Bored Panda.

Toutes les photos sont disponibles dans la galerie Imgur que le photographe a créée, et sur son site Web. Encouragé par plusieurs internautes, Kainoa Little a aussi créé un compte Paypal, sur lequel on peut lui acheter les droits pour certains clichés, ou des tirages imprimés d'une photographie au choix – il suffit de lui écrire.

Voici une sélection de ses photos, dures et belles représentations du conflit qui agite la ville irakienne.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 05/07/2017