Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Découvertes

Donner ses parents âgés comme proie aux tigres : la terrible arnaque aux indemnités qui prolifère en Inde

© Hira Punjabi/Getty Images | Ces tigres sortent de la forêt pour venir dévorer vos grands-parents pendant leurs travaux aux champs (non).

Texte par Charlotte VIGUIÉ

Dernière modification : 13/09/2018

Des familles indiennes feraient de leurs aïeux des proies pour les tigres, nombreux dans la région. Ils mettraient ensuite leur corps en scène afin de faire croire à une attaque et toucher la réparation financière proposée par l'État.

Depuis le 16 février, pas moins de sept attaques mortelles de tigres ont été recensées aux abords de la réserve naturelle de Pilibhit, dans l'État de l'Uttar Pradesh. Un chiffre anormalement élevé qui a mis la puce à l'oreille des autorités locales. D'après les informations du Times of India, les villageois alentours enverraient leurs personnes âgées se faire dévorer par des tigres afin de toucher l'indemnité promise par le gouvernement en cas d'attaque de félin sur un membre de sa famille.

VOIR AUSSI : Cette vidéo virale de tigres chassant un drone n'est pas aussi amusante que vous le croyez

La dernière attaque, survenue dans des circonstances suspectes, remonte au 1er juillet. Le corps d'une femme de 55 ans avait été retrouvé dans un champ, mais après inspection des lieux, les autorités avaient conclu que la quinquagénnaire était décédée à 1,5 kilomètres de là, en pleine forêt. Ses vêtements s'y trouvaient d'ailleurs encore, et les traces d'un tracteur avaient été observées depuis la forêt jusqu'au champ. La direction de la réserve a en conséquence rejeté la plainte de la famille pour dommages-intérêts. 

Les personnages âgées concernées auraient consenti à ce sacrifice

Les premiers rapports et interrogatoires semblent indiquer que les personnages âgées concernées auraient consenti à ce sacrifice. "Comme ils ne peuvent tirer aucune ressource de la forêt, c'est le seul moyen pour leur famille d'échapper à la pauvreté", raconte Jarnail Singh, un fermier de 60 ans, à Times of India.

L'agence gouvernementale indienne Wildlife Crime Control Bureau (WCCB) a décidé d'ouvrir l'enquête après avoir tiré ces conclusions. "Le Bureau a décidé d'en référer à l'Autorité nationale de conservation des tigres afin de poursuivre l'enquête", a déclaré Kalim Athar, un responsable de l'agence.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 13/09/2018