La Chine porte "une lourde responsabilité" dans la mort "prématurée" de Liu Xiaobo, selon le comité Nobel

Oslo (AFP) –

Publicité

La Chine porte "une lourde responsabilité" dans la mort "prématurée" de Liu Xiaobo en le privant de soins médicaux adaptés, a estimé jeudi le comité Nobel norvégien, qui avait attribué le Nobel de la paix au dissident en 2010.

"Nous trouvons profondément perturbant que Liu Xiaobo n'ait pas été transféré dans un établissement où il aurait pu recevoir un traitement médical adéquat avant que sa maladie n'entre en phase terminale", a dit la présidente du comité, Berit Reiss-Andersen. "Le gouvernement chinois porte une lourde responsabilité pour sa mort prématurée", a-t-elle ajouté dans un communiqué.