Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Judo, la quiète de l'or"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

FRANCE

Quand Trump fait remarquer à Brigitte Macron qu’elle est en "bonne forme physique"

© Ian Langsdo, Pool, AFP | Donald et Melania Trump en compagnie de Brigitte et Emmanuel Macron sur le perron du Musée des Armée aux Invalides à Paris, le 13 juillet 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/07/2017

En visite à Paris jeudi, le président américain Donald Trump a fait remarquer à la première dame française Brigitte Macron qu'elle était en "bonne forme physique". Un commentaire critiqué par la presse pour son caractère sexiste.

"Vous êtes en si bonne forme physique !" a déclaré Donald Trump à Brigitte Marcon avant de s’adresser à Emmanuel Macron en se permettant de lui répéter au sujet de son épouse : "Très belle !". Passée inaperçue en France, la remarque sur l’apparence physique de l’épouse du président française faite jeudi 13 juillet par le dirigeant américain en visite de deux jours à Paris a été largement critiquée Outre-Atlantique.

Sur une séquence vidéo diffusée en direct sur la page Facebook de l’Elysée on peut voir le président américain tenter de complimenter la première dame française à sa façon après une visite aux Invalides et alors que l’épouse d’Emmanuel Macron s’apprête à emmener son homologue Melania Trump à Notre-Dame.

Si le compliment ne passe pas, c’est parce qu’il fait référence à l’âge de Brigitte Macron, déjà très largement commentée par la presse internationale au lendemain de l’élection présidentielle française.

L’actuelle épouse du président français n’est autre que son ancien professeur de lycée. Or, depuis l’élection d’Emanuel Macron, ce couple atypique a attiré l’attention de la presse internationale à cause de leur différence d’âge, au grand dam du président français en personne et d'associations féministes, qui dénoncent des remarques sexistes, arguant qu’un couple formé d’un homme plus âgé que son épouse n’aurait pas suscité autant de commentaires. Le couple Trump a souvent été pris en exemple à cette occasion, leur différence d’âge, similaire à celle du couple Macron, était beaucoup moins commentée.

La récurrences des remarques sexistes de Donald Trump

Par ailleurs le président américain n’en est pas à ses premières accusations de sexisme. Il est régulièrement épinglé par la presse américaine pour ses remarques désobligeantes au sujet du physique des femmes. Vivement critiqué durant sa campagne, il avait notamment affirmé "si Hillary Clinton ne peut satisfaire son mari, comment peut-elle satisfaire le pays ?" dans un tweet datant de 2015 et supprimé par son équipe politique mais largement repris par ses supporters sur les réseaux sociaux.

Donald Trump parle ici de la fondatrice du Huffington Post qu'il qualifie de "laide à l'intérieur comme à l'extérieur". "Je comprends que son mari l'ait quittée pour un homme. Il a pris la bonne décision" ajoute-t-il.

Autre propos tenu par Trump et qui a suscité la colère, le président américain avait affirmé en 2005 sur la chaine NBC : "Quand tu es une star, elles te laissent faire. Tu peux les attraper (...), tu fais tout ce que tu veux".

Avec AP

Première publication : 14/07/2017

  • FRANCE

    Trump à Paris : mais où est son mystérieux ami Jim ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Climat, Syrie, Corée : les sujets abordés par Trump à Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Climat, Syrie, Russie : retour sur les principales déclarations de Trump et Macron

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)