Découvertes

Une puce implantée dans le cerveau pourrait un jour permettre aux aveugles de recouvrer la vue

Rice University

Et si l'on soignait la cécité non pas en touchant aux yeux mais directement aux informations transmises dans le cerveau ?

Publicité

Pour recouvrer la vue ou l'ouïe, on s'attendrait spontanément à ce que les médecins puissent nous soigner les yeux ou les oreilles. Les chercheurs de l'université de Rice, au Texas, ont une meilleure idée : transmettre les bonnes informations directement à votre cerveau.

VOIR AUSSI : Ava, ce sous-titreur de poche qui permet aux sourds et malentendants de suivre des discussions de groupe

Pour cela, le FlatScope (c'est son nom) est un projet de puce plate pensée pour susciter l'activité de neurones. Ce système devrait être plus efficace que les sondes existant jusqu'alors.

Capable d'analyser un million de neurones, la puce implantée dans le cerveau pourrait permettre d'affiner la compréhension de notre processus sensoriel. C'est en précisant les modalités de notre activité neuronale que nous pourrons un jour apprendre à contrôler nos sens. Si une technologie comme le FlatScope pouvait faire ses preuves, l'avenir appartiendrait au développement de capteurs capables d'envoyer de la data audiovisuelle à notre cerveau pour combler ainsi les sens manquants. 

Pour l'heure, la puce n'existe qu'à l'état de prototype. Mais soigner la cécité et la surdité sera peut-être un jour possible.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine