Accéder au contenu principal

La Station spatiale internationale se visite sur Google Street View à défaut de pouvoir s'y rendre

Vue de la Terre depuis la Station spatiale internationale (ISS) sur Google Street View.
Vue de la Terre depuis la Station spatiale internationale (ISS) sur Google Street View. Capture d'écran/Google Street View

Pour célébrer les 48 ans de la mission Apollo, Google Street View nous ouvre un nouvel univers à explorer virtuellement : la Station spatiale internationale. Grâce à l'aide de Thomas Pesquet, on peut maintenant visiter l'ISS en un clic.

PUBLICITÉ

Marre de vous faire suivre par un chien ou de visiter le Groenland sur Google Street View ? Allez venez, on vous emmène au-delà des nuages pour respirer un peu.

VOIR AUSSI : Avant d'installer notre nid douillet sur Mars, il va nous falloir apprendre à construire sur la Lune

Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong posait le premier pied humain sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Exactement 48 ans plus tard, Google a voulu permettre à tout un chacun de se balader dans l'espace. Désormais, on peut aussi visiter la Station spatiale internationale (ISS) sur Google Street View.

Le projet a associé les employés de Google Maps, les ingénieurs du Johnson Space Center de Houston, au Texas, et les astronautes présents dans l'ISS, notamment Thomas Pesquet, ambassadeur du projet, qui est depuis revenu sur Terre.

Grâce à cette collaboration, on peut désormais effectuer une "visite à 360°, toute en apesanteur, au sein des 15 modules et deux véhicules d’amarrage" de l'ISS, précise Google dans un communiqué.

Une visite pédagogique de l'ISS

En quelques clics, on peut découvrir chaque recoin de la station spatiale, les équipements des astronautes, leurs espaces de vie, les modules où ils travaillent et font des expériences, et les hublots qui donnent une vue imprenable sur la planète bleue.

"C'était la première mission d'imagerie de Google Street View en dehors de la planète Terre", explique Thomas Pesquet, qui a passé six mois à bord de l'ISS, dans un billet de blog. "C'est aussi la première fois que des annotations – de petites notes très utiles qui apparaissent quand on visite certains endroits de l'ISS – sont ajoutées à l'image."

"C'est une opportunité fantastique pour tout le monde de venir voler avec nous, et de vivre l'incroyable expérience d'être dans l'espace", résume Thomas Pesquet dans la vidéo ci-dessus.

Un défi technologique en gravité zéro

Les techniques utilisées sur Terre pour recueillir des images pour Google Street View ne fonctionnaient malheureusement pas dans l'espace – c'est compliqué d'être immobile sans gravité. Les équipes de la NASA, de Google et de l'ISS ont donc joint leurs forces pour développer une méthode de prise de vue dans ces conditions.

Grâce à l'équipement présent à bord de l'ISS et à des appareils photo reflex, Thomas Pesquet s'est chargé de mettre en place cette méthode d'abord testée sur Terre.

"Il y a beaucoup d'obstacles là-haut, et nous avions un temps limité pour tout photographier", explique Thomas Pesquet. "Nous devions donc être confiants dans notre méthode de prise de vue."

Le résultat est là : chaque petit câble, chaque bouton est visible en bonne qualité. On peut découvrir intégralement la Station spatiale internationale, "un endroit que peu de gens ont eu la chance de visiter", comme le dit justement l'astronaute français.

Allez, on vous laisse, on a une station spatiale à explorer.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.