Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc - crise migratoire, la marine royale tire sur une embarcation de migrants : 1 mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

SPORT

Tour de France : Barguil dompte l'Izoard, Froome file vers la victoire

© Philippe Lopez, AFP | Le Français Warren Barguil, vainqueur de la 18e étape du Tour de France 2017.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 au Col de l'Izoard.

Dernière modification : 20/07/2017

Auteur d'un grand numéro sur les pentes de l'Izoard, le Français Warren Barguil est allé chercher son deuxième succès d'étape sur le Tour de France 2017. Chez les favoris, Chris Froome a tenu son rang et devrait ramener le maillot jaune à Paris.

Les Alpes ont livré leur verdict. Au soir de la 18e étape, conclue au sommet du terrible col d'Izoard, le Britannique Chris Froome roule plus que jamais vers son quatrième sacre sur le Tour de France. Sur les pentes du "juge de paix" de la dernière étape de de montagne de cette édition 2017, personne n'a pu décramponner le leader de la Sky. Comme la veille dans le Galibier, Dan Martin et Romain Bardet ont bien essayé de partir, mais sans succès.

Le Français, qui a terminé troisième de l'étape, aura au moins profité du sprint final pour arracher quatre secondes de bonification qui lui permettent de prendre la deuxième place au classement général, juste devant le Colombien Rigoberto Uran. Un podium qui semble désormais figé dans le désordre, puisque l'Italien Fabio Aru a craqué dans les cinq derniers kilomètres, tout comme Dan Martin, quelques longueurs plus loin.

Barguil, vainqueur et meilleur grimpeur

Mais l'Izoard n'a pas seulement sédimenté le classement général du Tour 2017. Il a aussi consacré l'émergence d'un autre Français, le Breton Warren Barguil, qui a remporté au sommet son deuxième succès sur cette Grande Boucle. Parti du groupe des favoris à 7 kilomètres de l'arrivée, il a bouché près de deux minutes sur Darwin Atapuma, malheureux deuxième en ce jour de fête nationale en Colombie.

Barguil, qui pourra par ailleurs parader sur les Champs-Élysées avec le maillot à pois sur les épaules dimanche, puisqu'il est désormais assurer de le conserver s'il parvient à rallier l'arrivée. Il devrait en être de même pour l'Australien Michael Matthews, qui a désormais toutes les cartes en mains pour ramener à Paris le maillot vert décerné au meilleur sprinteur du Tour.

Marseille pour conclure

Il ne reste donc plus que trois étapes avant la fin de ce Tour de France. Celle de vendredi, entre Embrun et Salon de Provence, pourrait bien sourire aux échappées avec son profil casse-patte, mais c'est vers samedi que tous les regards devraient déjà se tourner. 

Au programme, un contre-la-montre de 22,5 km à Marseille, qui devrait voir Chris Froome assurer son quatrième succès sur la Grande Boucle. Sauf incident, Bardet, Uran et les autres favoris courront très vraisemblablement pour les places d'honneur avant de rallier Paris, dimanche 23 juillet.
 

Première publication : 20/07/2017

  • TOUR DE FRANCE

    Tour de France : le Néerlandais Bauke Mollema remporte la 15e étape en solitaire

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Tour de France : l'Australien Michael Matthews remporte la 16e étape sur le fil

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Roglic triomphe à Serre-Chevalier, Froome pas inquiété

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)