Accéder au contenu principal

Le Français Benjamin Mendy devient le défenseur le plus cher de l'histoire

Le défenseur français Benjamin Mendy, lors du match France Paraguay, 2 juin 2017, à Rennes.
Le défenseur français Benjamin Mendy, lors du match France Paraguay, 2 juin 2017, à Rennes. Franck Fife, AFP

L'AS Monaco a officialisé lundi le départ de l'international français Benjamin Mendy pour Manchester City. Le montant du transfert est estimé à 58 millions d'euros, soit le plus élevé de l'histoire pour un défenseur.

Publicité

Record battu. Le défenseur monégasque, Benjamin Mendy, s'est engagé lundi 24 juillet pour cinq ans avec Manchester City contre 58 millions d'euros, devenant ainsi le défenseur le plus cher de l'histoire du football. "Je suis absolument ravi de rejoindre Manchester City, s'est réjoui Mendy sur le site mancunien. C'est l'un des clubs majeurs en Europe et avec Pep Guardiola ils ont un entraîneur tourné vers l'attaque. Je suis sûr que nous gagnerons beaucoup de titres ces prochaines années".

"Pour un jeune joueur, il a déjà une belle expérience. C'est à coup sûr l'un des meilleurs latéraux au monde, notre choix N°1 à ce poste", déclare Txiki Begiristain, le directeur sportif des Citizens.

Avec près de 175 millions d'euros encaissés, Monaco continue donc d'affoler la rubrique "transferts". Débarqué en Principauté pour 15 millions d'euros la saison dernière, le latéral n'avait pourtant pas vocation à quitter aussi vite le club du milliardaire Dmytry Rybolovlev. Mais "certaines offres ne se refusent pas", avait prévenu son vice-président Vadim Vasilyev.

L’enfant turbulent de l’Essonne

Et Mendy a brillé pour faire monter les prix, avec une seconde partie de saison dernière de très haut niveau. Le successeur de Gaël Clichy a notamment crevé l'écran contre... Manchester City, et Dortmund. Respectivement en huitièmes et quarts de finale de la Ligue des champions.

Par son dynamisme, mais également sa joie de vivre, il a également été un homme de base de la conquête du titre de champion de France, prenant l'étoile Kylian Mbappé sous son aile dès son arrivée.

Devenu international en mars 2017, le défenseur aux quatre sélections est désormais, à 23 ans, aux yeux du sélectionneur Didier Deschamps, la meilleure alternative à la succession de Patrice Evra. Devant Layvin Kurzawa et Lucas Digne.
Pourtant, la saison dernière n'a pas toujours été rose pour l'ex-enfant turbulent de Palaiseau (Essonne), formé au Havre où il a débuté en professionnel à l'âge de 16 ans.

D'abord, il a "pété les plombs" lors du barrage aller de C1, à Villarreal, alors le match le plus important de la saison pour Monaco. Son équipe menait 2-1 quand il s'est fait exclure stupidement en fin de match. Ses excuses rapides sur les réseaux sociaux n'avaient calmé ni le courroux de son entraîneur Leonardo Jardim, ni celui de sa direction le sanctionnant financièrement.

Des ambitions internationales

Souvent victime de blessures musculaires, l'impétueux Mendy a longtemps négligé la préparation invisible (diététique, soins, sommeil...). En quelques phrases bien senties et en moins de deux minutes, le sélectionneur lui a donc fait comprendre un mois plus tard lors d'une soirée dans un restaurant qu'il devrait évoluer s'il avait des ambitions internationales.

Le vœu s'est réalisé dans le Nord de l'Angleterre. À l'Etihad Stadium, outre ses retrouvailles avec Bernardo Silva, il évoluera dans un club qui vient de dépenser près de 252 millions d'euros. Dont 57 pour Kyle Walker, le latéral de Tottenham à qui Mendy vient donc de chiper le titre officieux de plus cher défenseur du monde.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.