Accéder au contenu principal

Mali : deux casques bleus allemands morts dans le crash de leur hélicoptère

Des militaires allemands près d'un hélicoptère sur la base de la Minusma à Gao.
Des militaires allemands près d'un hélicoptère sur la base de la Minusma à Gao. Sébastien Rieussec, AFP

Un hélicoptère de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) s'est écrasé mercredi dans le nord du pays, a annoncé un responsable de la Minusma à Gao. Les deux casques bleus allemands qui se trouvaient à bord sont décédés.

PUBLICITÉ

Deux soldats allemands engagés dans la mission des Nations unies au Mali (Minusma) sont décédés, mercredi 26 juillet, dans la région de Gao, dans le nord du pays, a annoncé l'armée allemande dans un communiqué. Un porte-parole de la Minusma, Ahmad Makaila, avait plus tôt dans la journée annoncé le crash à la mi-journée d'un hélicoptère d'attaque Tigre du contingent allemand, sans donner la cause de l'accident.

Malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, le nord du Mali reste particulièrement instable et de violents affrontements entre groupes armés ont été signalés mercredi dans la région de Kidal, non loin de la frontière avec le Niger.

Mais dans le cas du crash de l'hélicoptère allemand, qui s'est déroulé à plusieurs centaines de kilomètres de là, "c'est un accident", a déclaré à l'AFP un responsable de la Minusma à Gao. "Rien ne permet à ce stade de dire que l'appareil a été abattu ou qu'il a été victime de tirs", a poursuivi ce responsable. "Le crash s'est déroulé dans la localité de Ilouk", à quelque 130 km au sud de Gao, bien que la Bundeswehr situe l'accident à 70 km au nord-est de la ville.

La Minusma a dépêché une équipe sur les lieux du crash pour déterminer les circonstances du drame, a précisé un porte-parole de l'ONU, Farhan Haq, qui a précisé que l'hélicoptère s'était écrasé alors qu'il "surveillait des affrontements au sol".

L'Allemagne a accru son engagement au sein de la Minusma cette année en envoyant huit hélicoptères d'attaque et de transport, ainsi que 350 hommes supplémentaires. Berlin compte désormais un millier de militaires au Mali dans le cadre de la mission de l'ONU et d'une mission distincte de l'Union européenne (EUTM Mali), soit le plus gros déploiement de la Bundeswehr à l'étranger.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.