Novatek: le bénéfice plombé par des charges comptables

Moscou (AFP) –

Publicité

Le numéro deux russe du gaz, le groupe privé Novatek, a fait état mercredi d'une chute de son bénéfice net au deuxième trimestre sous l'effet de charges comptables, en dépit d'une hausse de son chiffre d'affaires.

Novatek a dégagé entre avril et juin un bénéfice net de 3,2 milliards de roubles (46 millions d'euros au taux de mercredi), soit un plongeon de 93% causé par des charges dues à la finalisation de la vente d'une part de son projet géant Yamal LNG dans l'Arctique et à l'évolution du taux de changes, selon un communiqué.

Hors ces éléments exceptionnels, le bénéfice net normalisé a augmenté de 14% sur un an à 33,8 milliards de roubles (485 millions d'euros).

Son chiffre d'affaires a progressé de 1% à 128,8 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros), notamment sous l'effet d'une hausse de 2% des ventes de gaz naturel en volume. L'excédent brut d'exploitation normalisé a cependant reculé de 6% à 56,1 milliards de roubles (805 millions d'euros), affecté par les hydrocarbures liquides, dont les prix comme les volumes vendus ont reculé en Russie.