Accéder au contenu principal
ESPAGNE

Le quadruple Ballon d'or Cristiano Ronaldo entendu pour fraude fiscale en Espagne

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo est convoqué le 31 juillet 2017 au tribunal de Pozuelo de Alarcon, en Espagne.
L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo est convoqué le 31 juillet 2017 au tribunal de Pozuelo de Alarcon, en Espagne. Javier Soriano, AFP
2 mn

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a rendez-vous lundi avec la justice espagnole pour s'expliquer sur une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros.

Publicité

L'international portugais Cristiano Ronaldo, quadruple Ballon d'or, est convoqué lundi 31 juillet en fin de matinée par la justice espagnole pour s'expliquer sur une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros.

La juge du tribunal de Pozuelo de Alarcon, ville la plus riche d'Espagne, où le footballeur habite, doit lui notifier sa mise en examen. "Il ira se présenter normalement" devant la juge, a simplement dit à l'AFP un porte-parole de sa défense, sans vouloir commenter le fond du dossier.

>> À lire : Angel Maria Villar, président de la Fédération espagnole de football, placé en garde à vue

Selon le ministère public, la star du Real Madrid a utilisé un montage de sociétés basées à l'étranger – en Irlande et aux îles Vierges britanniques – pour éviter de payer en Espagne des impôts sur les revenus tirés de contrats publicitaires avec de grandes marques. Sportif le mieux payé au monde selon Forbes, il aurait en 2014 déclaré 11,5 millions d'euros de revenus d'origine espagnole pour la période comprise entre 2011 et 2014, alors qu'ils se seraient en réalité élevés à quelque 43 millions.

>> À lire : L'entraîneur José Mourinho dans le viseur de la justice espagnole

S'y ajoutent, toujours selon le parquet, 28,4 millions d'euros qu'il aurait dissimulés au fisc, tirés des revenus liés à ses droits à l'image pour la période 2015-2020. Soit un total 14,7 millions d'euros d'ardoise fiscale impayée.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.