Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Elysée enlisée dans la parodie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

Amériques

Maison Blanche : Scaramucci limogé dix jours seulement après sa nomination

© Jim Watson, AFP | Anthony Scaramucci quitte ses fonctions de directeur de la communication du président Donald Trump, dix jours à peine après sa nomination.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/08/2017

Le sulfureux directeur de la communication du président Donald Trump, Anthony Scaramucci, a quitté ses fonctions lundi, après seulement 10 jours à son poste, a indiqué la Maison Blanche.

Le controversé Anthony Scaramucci quitte ses fonctions de directeur de la communication du président Donald Trump, dix jours à peine après sa nomination, a annoncé lundi 31 juillet la présidence américaine.

"Anthony Scaramucci va quitter son rôle de directeur de la communication de la Maison Blanche", a déclaré la porte-parole de l'exécutif Sarah Sanders dans un communiqué. " Anthony Scaramucci a senti qu'il était mieux de laisser au [nouveau] secrétaire général John Kelly une page vierge et la capacité de monter sa propre équipe", a-t-elle ajouté, sans préciser s'il conservera un rôle au sein de l'administration.

Issu du monde de la finance, Anthony Scaramucci, âgé de 53 ans, avait défrayé la chronique la semaine dernière à cause d'une interview fracassante publié par le magazine New Yorker dans laquelle il avait injurié des collaborateurs du président Donald Trump.

Langage fleuri

Il avait qualifié notamment de "putain de schizophrène paranoïaque" l'ancien secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, qui a démissionné dans la foulée. Il s'en est également pris à Steve Bannon, conseiller stratégique du président, dans un langage qu'il avoue volontiers de "fleuri".

Revue de presse internationale

Ce départ retentissant intervient alors que le nouveau secrétaire général John Kelly prend ses fonctions pour remettre de l'ordre dans une équipe gouvernementale minée par les échecs et les doutes.

De son côté, Donald Trump a réfuté toute idée de chaos lundi matin dans un tweet : "Record de la Bourse, meilleures statistiques économiques depuis des années, chômage au plus bas depuis 17 ans, salaires en hausse, frontière sécurisée, Cour suprême : pas de chaos à la Maison Blanche".

Démissions et limogeages en série à la Maison blanche

Avec AFP et Reuters

Première publication : 31/07/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat américain rejette l'abrogation partielle de l'Obamacare, revers pour Trump

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump limoge le secrétaire général de la Maison Blanche Reince Priebus

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump va signer le texte renforçant les sanctions contre la Russie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)