Accéder au contenu principal

"Paris est magique" : la présentation en grande pompe de Neymar au PSG

Le Brésilien Neymar lors de sa présentation au Parc des Princes, le 5 août 2017.
Le Brésilien Neymar lors de sa présentation au Parc des Princes, le 5 août 2017. Pierre René-Worms, France 24

L'attaquant brésilien Neymar a été présenté officiellement samedi au public du Parc des Princes. Même s'il n'a pas pu jouer pour le premier match de la saison remporté par Paris, le nouveau messie du PSG a été acclamé par les supporters.

Publicité

envoyée spéciale au Parc des Princes, à Paris

Deux jours après la signature de son contrat record avec le Paris Saint-Germain, Neymar a enfin été présenté, samedi 5 août, aux supporters du club. Une heure avant le début du premier match de la saison contre Amiens, l'attaquant brésilien a fait son entrée sur la pelouse du Parc des Princes à grand renfort de fumigènes et sur fond de musique électro. “On rêvait de grandes stars et il est là avec nous !”, a lancé le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, tout sourire, visiblement plus qu'heureux d'avoir ravi la star du foot au FC Barcelone.

D'une seule voix, les Ultras du club de la capitale ont alors acclamé leur nouvelle idole: “Neymar ! Neymar ! Neymar !”. Dans un français encore timide, le numéro 10 s'est directement adressé à eux : “Merci. Paris est magique, Ici c'est... Paris !”, avant de réciter un bref discours dans sa langue natale: “Je suis très heureux. Je suis ravi de ce nouveau défi. J'ai l'intention de gagner beaucoup de trophées et j'aurais besoin de votre soutien”.

Pas de Neymar sur le terrain

Mais avant de se lancer dans cette moisson de titres, le nouveau chouchou du Parc va devoir ronger son frein. Alors qu'il s'était dit prêt à jouer, la veille, lors de sa première conférence de presse, il a dû assister à la victoire de son équipe (2-0) face à Amiens dans les tribunes. La Ligue de football professionnel n'a en effet pas reçu à temps le certificat international de transfert (CIT), document obligatoire pour l'homologation de contrat.

Les fans venus pour l'occasion ont pris la nouvelle avec philosophie. “Ce n'est pas grave. Il est déjà là pour la présentation. On aura l'occasion de revenir le voir”, explique Nicolas. Ce “supporter de toujours” a fait plus de deux heures de queue pour acheter le maillot de la nouvelle recrue de son club de cœur. “Je suis content de son arrivée, mais pour moi ce qui compte, c'est Paris. Les joueurs finalement ne font que passer”, tempère ce passionné de football.

Les supporters du PSG sont les plus heureux de la terre
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

“Neymar, c'est la relève”

De son côté, Angélique, une mère de famille qui a accompagné ses deux fils, est un peu plus euphorique. “C'est l'apothéose !”, s'écrie-t-elle. “Les enfants ne parlent plus que de lui. Neymar, par ci, Neymar, par là ! Il ne joue pas aujourd'hui, mais c'est déjà incroyable de le voir et on reviendra !”. Romain et Salim, deux amis, partagent aussi cette joie. “C'est historique!”, lancent-ils en montrant leur maillot floqué au nom de Neymar à la sortie de la boutique du club. “En l'achetant, nous participons aussi à son transfert. Il nous manquait ce genre de joueur pour gagner. Il sera Ballon d'Or chez nous. Ses meilleures années, il va les vivre ici”, n'hésite pas à annoncer Romain.

Benjamin, un Lillois, qui a fait le déplacement depuis le Nord, vit aussi un grand moment d'émotion: “Je suis supporter du PSG depuis l'âge de cinq ans. J'attendais ce moment depuis le départ de Ronaldinho, qui m'a fait aimer le foot. Neymar, c'est la relève”, raconte-t-il, alors qu'il patiente aussi dans la file avec sa petite amie pour acheter son maillot. “Mais c'est le collectif et pas seulement Neymar qui va nous faire gagner”, ajoute-t-il.

Ce supporter nordiste n'est pas le seul à se montrer prudent. Depuis la gifle infligée la saison dernière par le FC Barcelone (6-1) en quarts de finale de la Ligue des champions, les afficionados du PSG marchent sur des œufs. “La remontada reste en travers de la gorge. On va garder cela en tête pendant longtemps”, estime ainsi Manu. “On a détesté Neymar quand il était au Barça, maintenant on va retourner notre veste. Mais on demande à voir sur le terrain”, précise ce supporter.

Pour se faire une idée de cet investissement de 222 millions d'euros, il faudra au moins encore patienter une semaine et la deuxième rencontre de la saison à Guingamp. Neymar pourrait faire ses premiers pas en Ligue 1 lors de ce déplacement le 13 août au stade du Roudourou.

 

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.