Accéder au contenu principal
Info éco

Google licencie un employé pour sexisme

Dans le journal de l'économie, ce mardi, le Kenya où le président sortant cherche à défendre un bon bilan économique pour se faire réélire, Google, qui licencie un employé pour sexisme et des cendres dispersées dans l'espace, c'est désormais possible.

Publicité

Le Kenya se porte bien : 6% de croissance en 2016 et 5,7% prévus pour cette année, selon la banque centrale du pays. Le président sortant, Uhuru Kenyatta, mise beaucoup sur son bilan économique pour se faire réélire. Mais ce développement ne profite pas à tout le monde. L'ancienne colonie britannique est frappée par une dure crise alimentaire, le tout sur fond de forte corruption.

Egalement dans ce journal, les suites du scandale des oeufs contaminés. Un scandale qui touche désormais la Grande-Bretagne et la France. En Allemagne, le ministre de l'Agriculture affirme que l'alerte n'est toujours pas levée.

Aux États-Unis, Google licencie un employé pour sexisme. Le géant du web l'accuse d'avoir écrit un manifeste dans lequel il aurait affirmé que les femmes étaient naturellement moins prédisposées que les hommes à être ingénieures...

Enfin, disperser ses cendres dans l'espace, c'est désormais possible, pour la somme de 2000 euros. Deux entreprises françaises proposent une telle formule. Le concept existe déjà aux Etats-Unis.  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.