Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

Afrique

Une cinquantaine de migrants "délibérément noyés" près du Yémen

© Saleh Al-Obeidi, AFP | Des migrants illégaux au large d'Aden, au Yémen, en septembre 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2017

Une cinquantaine de jeunes Somaliens et Éthiopiens ont trouvé la mort, mercredi, lorsqu'un passeur a contraint les passagers de son bateau à se jeter à la mer près du Yémen, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Ils fuyaient la guerre et la pauvreté. Une cinquantaine de jeunes Somaliens et Éthiopiens ont été "délibérément noyés" aux premières heures du mercredi 9 août lorsqu'un passeur de migrants a contraint 120 passagers de son embarcation à se jeter à la mer à l'approche des côtes du Yémen, a déclaré l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

"Les survivants ont déclaré à nos collègues sur la plage que le passeur les a poussés à la mer lorsqu'il a vu des 'gens des autorités' près de la côte", a déclaré Laurent de Boeck, responsable de la mission de l'OIM au Yémen, cité dans un communiqué de l'organisation.

Le personnel de l'OIM a découvert les cadavres de 29 migrants africains sommairement enterrés sur une plage de la province de Chaboua, sur les rives du golfe d'Aden. Les survivants ont rapporté que 22 autres migrants n'avaient pas été retrouvés.

"L'âge moyen était d'environ 16 ans"

"Ils étaient tous assez jeunes, l'âge moyen était d'environ 16 ans", a dit Olivia Headon, porte-parole de l'OIM.

Les survivants ont aussi déclaré que le passeur était retourné en Somalie pour poursuivre ses activités et tenter de ramener d'autres migrants par la même route maritime, selon Laurent de Boeck.

Le Yémen est un pays en guerre mais des Africains essaient de l'atteindre par la mer dans l'espoir de rejoindre ensuite un riche pays du Golfe.

L'OIM estime qu'environ 55 000 migrants ont quitté la Corne de l'Afrique pour le Yémen depuis le début de l'année.

La traversée est particulièrement périlleuse en cette période de l'année marquée par des vents puissants dans l'océan Indien, souligne l'OIM.

Avec Reuters

Première publication : 09/08/2017

  • FRANCE

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné à quatre mois de prison avec sursis

    En savoir plus

  • FRANCE

    Collomb : distinguer "réfugiés" et "migrants" pour sauvegarder le droit d'asile

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Catastrophe humanitaire au Yémen : "Chaque mois la situation empire"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)