Accéder au contenu principal
Découvertes

De gigantesques tuyaux perdus en mer se sont échoués sur une plage en Angleterre

Capture écran, YouTube, The Guardian
Texte par : Chloé ROCHEREUIL
3 mn

Des sections massives de tuyaux de construction destinées à l'Algérie se sont échouées sur les côtes est de l'Angleterre après avoir été perdues en mer par le bateau qui les transportait.

Publicité

Mais qu’est-ce-que vous faites là vous ? D’énormes tuyaux en plastique noir ont surgi des mers la semaine dernière avant de s’échouer sur les plages du comté de Norfolk, en Angleterre. Et quand on vous dit énormes, on veut vraiment, vraiment dire très grand. La plus grosse des quatre sections accidentées (huit autres sont encore en mer). sur les côtés anglaisesde fait deux mètres de diamètre et près de 480 mètres de long.

VOIR AUSSI : Aux États-Unis, l'ouragan Matthew a déterré des boulets de canon datant de la guerre de Sécession

Évidemment, les petits monstres ne sont pas apparus sur le sable par miracle : ils proviennent tous de la cargaison d’un bateau accidenté en mer de Norvège dans la nuit du 18 au 19 juillet. Certains des tuyaux – qui devaient servir à la construction d’une centrale énergétique en Algérie – avaient alors pu être récupérés, les autres avaient lentement dérivé en pleine mer. Et on sait maintenant où ils ont choisi d’atterrir.

VIDEO Giant pipe sections wash up on Norfolk coast

Une opération de démontage des mastodontes est en cours. En attendant, l’entreprise en charge de leur construction a recommandé aux badauds ne pas y toucher : les gigantesques tuyaux pourraient facilement rouler et écraser quiconque s’aventurerait trop près.

"Hormis leur présence physique, ils ne posent pas d’autres dangers potentiels de pollution", a expliqué un porte-parole de l’entreprise norvégienne Pipelife au Guardian. Les tuyaux vont finalement être découpés avant d’être rapatriés en Norvège. Allez maintenant ça suffit les gars, on rentre au bercail.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.